L’autonomie est en marche

anonymous avec masque guy fawkes

Ce n’est pas qu’une impression. D’un point de vue social, la société ne cesse de régresser. Alors plutôt que de se morfondre, on va essayer de comprendre pourquoi ça n’évolue pas dans le bon sens. En dehors de la théorie de l’oeuf et de la poule, il n’y a pas de problème qui restent sans solution. Donc, en cherchant un peu on devrait arriver à trouver quelques pistes pour nous aider à sortir de l’ornière.

Si vous prenez quelques minutes pour observer ce qui se passe du coté des luttes sociales vous pourrez très vite vous rendre à cette évidence : En grande majorité, les revendications sont axées sur la défensive. Partant de ce constat, bien que je sois complètement réfractaire au football, je vais tout de même filer une petite métaphore qui n’est pas sans rapport avec ce sport spectacle. Comment peut-on arriver à marquer des buts si l’on reste tout le temps en défense ?

Être contre quelque chose ce n’est pas à blâmer. Il faut bien se rendre compte du négatif pour réfléchir ensuite au positif. Non, ce qui est grave c’est de toujours être incité en permanence à défendre des positions obsolètes, ce qui empêche de facto toute forme d’évolution.

Prenons l’exemple du travail. Il y a bien sûr possibilité de descendre dans la rue pour défendre l’emploi. Mais au final, qu’est-ce que ça change ? Est-ce que les conditions de travail s’améliorent ? Est-ce que le chômage baisse ?… La réponse est clairement non. Manifester pour de telles revendications c’est faire durer l’ancien monde dans lequel nous vivons et du fait ralentir l’apparition d’un nouveau paradigme.

des indignés cointre wall street en ours

Fort heureusement, nous ne sommes plus au siècle dernier. Du coup, cela fait un peu désuet de mendier des postes pour travailler à la chaîne dans des usines, des augmentations de salaire qui permettent de survivre légèrement mieux d’un mois sur l’autre… Si ça se pratique encore de nous jours c’est par la faute d’organisations politiques qui se revendiquent « progressistes » mais qui en réalité sont outrageusement réactionnaires. Inconsciemment, ou pas.

Ce qu’il faut en réalité c’est revenir aux fondamentaux qui apportent une vie meilleure. Franchement, tant qu’à lutter… autant que cela en vaille vraiment la peine. Par exemple considérer que l’automatisation peut nous décharger de bien des tâches, ce qui nous permettrait d’avoir plus de temps pour nous épanouir et de passer beaucoup plus de temps en famille. On peut aussi considérer qu’il nous faut un véritable système démocratique et non des ploutocraties à peine déguisées. Et aussi avoir des logements décents qui respectent l’environnement… et ainsi de suite… C’est toujours plus joyeux que de penser béatement que le travail c’est la santé.

Le salariat tel qu’il est en vigueur n’est qu’une forme d’esclavage et un fléau pour l’environnement. Ce n’est pas les chiffres officiels qui me contrediront. Quant aux politiciens et autres décideurs, ce n’est plus un scoop qu’ils sont tous à la solde de la finance…. Une seule solution pour s’en sortir : Couper le cordon et devenir autonome !

Depuis quelques petites années les lignes sont en train de bouger. Le mouvement s’accélère. Il y a de plus en plus de citoyens qui ouvrent les yeux et qui proposent des alternatives loin de tout appareil politique. C’est en soi une belle victoire. Pour commencer, c’est la victoire de l’internet libre, celle des petits éditeurs indépendants, celle des blogueurs, celles des musiciens engagés loin du show-business… etc… Bref, c’est la victoire de la culture libre et de toutes celles et ceux qui en sont les acteurs depuis des années.

Et pourtant la tache est rude ! Pas facile du tout de se faire entendre sur les alternatives quand on a en face de soi le rouleau compresseur des médias classiques aux mains de milliardaires et de l’état. Mais il faut croire que l’action et la ténacité payent. Nous sommes entrés ces derniers temps dans une phase ou l’effet boule de neige prend une telle importance qu’il en devient irréversible. Une révolution sociale majeure est en marche, il ne reste plus qu’à souhaiter vivement que ce soit une évolution vers une société juste et non un chaos au profit des extrémistes. Mais je ne suis pas trop inquiet sur ce sujet, j’ai l’intime conviction que le bon sens va enfin triompher.

humour un mouton casse une télé

Maintenant que le mouvement est lancé il ne faut surtout pas se reposer sur nos lauriers. Il y a encore beaucoup de choses à accomplir et cela passe par l’adoption d’alternatives. C’est le seul moyen efficace et positif pour aller de l’avant. Donc il ne faut pas hésiter à s’en emparer. Manifester oui, mais manifester en proposant du neuf ! Demander la démocratie participative, demander un revenu de base, demander le respect des droits fondamentaux, demander l’écologie… Demander l’impossible, cela ne coûte rien et ça finira par fonctionner. Il ne me reste plus qu’à conclure en remerciant chaleureusement toutes celles et ceux qui défendent des modèles progressistes et à encourager les autres à sortir la tête du sable pour s’informer et réfléchir. L’action continue, on ne laissera jamais le terrain aux extrêmes, ni au monde de la finance. L’autonomie est marche :-)

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Si cette contribution vous a semblé utile et enrichissante ce serait vraiment très sympathique de m’offrir une petite tasse de café. Cela fera un bel encouragement pour poursuivre la diffusion d’informations techniques sur les alternatives. Merci de cliquer sur l’image ci-dessous pour voir comment faire, c’est vraiment tout simple 😉

tasse de café bien chaud

The following two tabs change content below.
Emmanuel Riolet

Technicien spécialisé dans les principales techniques d'autonomie écologique. Nombreuses années d'expérience autour du développement durable dans plusieurs pays. Auteur d'ouvrages techniques aux éditions Eyrolles. Auteur d'articles de presse sur les alternatives et conférencier. Sans oublier bien sûr le volet recherche et mise au point de solutions. Évidemment très concerné par tout ce qui touche au libre et à l'écologie.

Emmanuel Riolet

Derniers articles par : Emmanuel Riolet