Batterie à électrolyte solide

batterie-electrolyte-solide

Une nouvelle technologie de stockage très performante vient d’être mise au point par l’un des inventeurs de la batterie lithium. A 94 ans, le professeur John Goodenough, qui est toujours en exercice, a développé avec son équipe de l’université de Austin au Texas une batterie à électrolyte solide qui promet de faire un grand bon en avant dans la mobilité électrique et les énergies renouvelables. Et bien plus encore…

Le rendement

Imaginez un peu : Une batterie trois fois plus performante que les meilleurs modèles actuels. Cela signifie par exemple qu’un véhicule électrique qui est aujourd’hui capable de parcourir 500 kilomètres sans recharger pourra parcourir dans un proche avenir 1500 kilomètres avec le même poids et le même volume de batterie. Ce triplement du rendement ouvre donc la voie à la fin de l’ère des énergies fossiles qui rejettent massivement du CO2 dans l’atmosphère et qui sont à la source de nombreux conflits armés sur la planète.

Pour ce qui est du nombre de cycles de recharge, les tests effectués ont démontré qu’il n’y avait pas eu de dégradation notable des performances de la batterie après 1200 cycles de charge et décharge. On peut donc parler d’une très grande longévité pour cette alternative. Mais ce n’est pas tout, cette technologie est aussi compatible avec les recharges ultra rapides et les très basses températures jusqu’à -20 C°.

schema-fonctionnement-batterie-solide

La sécurité

Contrairement aux batteries dopées au lithium, il n’y a pas de phénomène de gonflement. Ce qui réduit grandement le risque d’incendie et d’explosion qui sont la plupart du temps provoqués par des courts-circuits qui se forment à cause d’une charge trop rapide ou encore d’une température trop basse ou trop élevée. Ce qui permet donc de gommer le défaut majeur des batteries actuelles.

L’aspect écologique

Avec la batterie à électrolyte solide le lithium qui est rare et polluant à obtenir est remplacé par du simple sodium. Autrement dit, du sel. Ce qui permet bien sûr d’espérer des couts de fabrication qui rendent enfin le stockage accessible à toutes les bourses. Pour l’instant, on ne connait pas grand chose sur les autres éléments qui entrent jeu dans cette solution, ni le niveau de recyclabilité. Alors on va se contenter de dire que cette batterie est plus écologique que les modèles actuels sans pour autant aller jusqu’à dire qu’il s’agit d’une panacée en la matière. Il faudra attendre d’avoir des éléments techniques plus détaillés pour en tirer des conclusions définitives. Je rédigerai un autre article sur cette alternative dès que je pourrai obtenir des informations plus détaillées. Pour l’instant, ce qui est sûr c’est que l’électrolyte solide est à base de verre et que l’anode est à base de sodium ou de potassium.

batteries-assemblees

Applications

Outre les voitures électriques et l’autonomie électrique pour la maison, cette technologie de batterie fonctionne également en miniature pour alimenter par exemple les smartphones ou les ordinateurs portables. Ce qui permet d’espérer par la même occasion une plus grande durée de vie globale de ces appareils à condition toutefois que leurs fabricants intègrent enfin la notion de répétabilité a leur cahier des charges, parce qu’il y en a plus que marre de l’obsolescence programmée.

combi-vw-electrique

Mise sur le marché

Maintenant que les performances de cette nouvelle technologie sont validées scientifiquement, il reste encore du temps avant d’espérer une mise sur le marché. Comme toujours, ce qui prend le plus de temps c’est le dépôt de brevets et de trouver des partenaires pour passer à la phase d’industrialisation. Bref, c’est une fois de plus la phase business qui freine la disponibilité. A priori, sauf engagement rapide d’un grand groupe, il faudra au moins 4 ans pour que ces batteries à électrolyte solide puissent nous rendre de fiers services.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

couverture-groupe-fb

Si vous souhaitez échanger sur le thème des alternatives, vous pouvez nous rejoindre sur le groupe Facebook intitulé : Le plan A. Pour préserver une certaine convivialité, le groupe est fermé. Il faut donc faire une demande d’adhésion. Pour nous trouver tapez : « Le plan A » dans la barre de recherche Facebook. Si vous voyez l’image ci-dessus c’est que vous êtes au bon endroit. Il est important aussi de souligner que toute la gestion du site est assurée à 100% par des logiciels libres. A noter aussi que vous avez la possibilité de soutenir les projets et l’évolution de Solutions Alternatives en participant à notre nouvelle cagnotte en ligne. Dans tous les cas, merci pour votre participation :-)

The following two tabs change content below.
Emmanuel Riolet

Technicien spécialisé dans les principales techniques d'autonomie écologique. Nombreuses années d'expérience autour du développement durable dans plusieurs pays. Auteur d'ouvrages techniques aux éditions Eyrolles. Auteur d'articles de presse sur les alternatives et conférencier. Sans oublier bien sûr le volet recherche et mise au point de solutions. Évidemment très concerné par tout ce qui touche au libre et à l'écologie.

Emmanuel Riolet

Derniers articles par : Emmanuel Riolet