Installer un kit voiture électrique

Fiche mise à jour le 15/10/2018 : Ajout d’une super astuce dans la section « Les batteries »

A l’aide de cette fiche technique, nous allons voir comment remplacer facilement le moteur thermique de sa voiture par une motorisation 100% électrique. Étant donné qu’il y a beaucoup de nouveautés dans ce domaine, le contenu de cette contribution sera régulièrement réactualisé.

Commençons tout d’abord par nous intéresser aux divers intérêts de cette transformation mécanique :

  1. C’est très économique par rapport à du neuf. Vous partez sur la base d’un véhicule ancien dont la valeur marchande a fortement baissé – en dehors des voitures de collection. Une fois la conversion effectuée, c’est comme si vous disposiez d’un véhicule neuf qui pourra parcourir à nouveau des centaines de milliers de kilomètres sans problème.
  2. Un moteur électrique est bien plus fiable qu’un moteur thermique. De plus, ses performances se dégradent vraiment très peu à l’utilisation. Rien à voir avec un moteur diesel ou essence qui va perdre du souffle au fil des kilomètres parcourus.
  3. Les frais d’entretien sont beaucoup moins élevés. Pas de vidange, pas d’embrayage, pas d’alternateur, pas de joint de culasse qui lâche toujours au mauvais moment… En roulant à l’électrique vous supprimez un nombre très important de pannes potentielles.
  4. Énorme économie sur les frais de carburant. Un kilowatt/h coute en moyenne 0.15 centimes en France, tandis qu’un litre de super tourne autour de 1,5 euros. Considérons également qu’un litre d’essence correspond à 9.68 KW/h d’énergie. Sur cette valeur, il faut retrancher la déperdition en chaleur qui est en moyenne de 70%. Cela est dû au mauvais rendement du moteur thermique : ce qui n’est pas utilisé pour faire avancer le véhicule est perdu en chaleur. Partant de ces données, si vous avez la flemme de calculer voici un exemple concret : Une petite voiture électrique type Clio, 205… consomme en moyenne 10 KW/h (équipement inclus) pour parcourir 100 kilomètres. Soit une dépense d’environ 1,5 euros par tranche de 100 kilomètres. Ce à quoi il faut ajouter ce que l’on gagne en minimisant les frais d’entretien. Donc, il n’y a pas photo à l’arrivée, l’électrique revient beaucoup moins cher à l’utilisation.
  5. Parce que c’est écologique. Si le courant qui sert à recharger les batteries est d’origine propre alors c’est une belle action pour l’environnement. Il faut aussi tenir en compte que le bilan écologique est bien meilleur sur une opération de transformation que pour l’achat d’un véhicule neuf. A noter au passage que l’énergie solaire qui est actuellement très bon marché se prête très bien au rechargement des batteries. D’ailleurs, si vous êtes dans une démarche d’indépendance énergétique et de respect de notre environnement, c’est peut-être l’occasion de penser à recouvrir le toit de votre garage avec des panneaux solaires. Je suis prêt à parier que c’est beaucoup moins cher que ce vous pensez 😉 Pour en avoir le cœur net, on peut toujours étudier ce point dans le forum dédié, cela ne mange pas de pain.
  6. Pour le plaisir de conduite. On a de bonnes sensations lorsque l’on roule en électrique. Le couple du moteur permet de belles accélérations linéaires et on a pas besoin de s’embêter à passer les vitesses. Si l’on adopte un style de conduite tranquille, l’électrique est bien plus reposant que le thermique.
  7. C’est silencieux. Avouez qu’il est tout même plus agréable de vivre dans un environnement débarrassé du bruit des voitures thermiques. Et bien sûr, il est préférable d’effectuer un trajet sans se faire casser les oreilles par le vrombissement du moteur.
  8. C’est propre. Terminé les mains qui puent après avoir rempli son réservoir. Terminé également les vilaines traces d’huile moteur au sol. Et on peut enfin mettre les mains sous le capot sans qu’elles ressortent noircies par le cambouis. Les électromécaniciens peuvent troquer leur bleu de travail contre une blouse blanche. C’est tout de suite un autre niveau de classe 🙂

Pour lire la suite

DEVENEZ MEMBRE

Ce contenu est réservé aux abonnés

Super soutien ou Club annuel

Pour débloquer l'accès, merci de vous connecter

ou de vous inscrire avec une formule club

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
83 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cette fiche sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

12 Commentaires

  1. NORMAN BUNDLE

    Bonjour,

    Ce dossier est passionnant, merci vivement,

    Savez vous où nous en sommes sur les sujets administratifs pour l’homologation de ces véhicules en France.

    M’interessant plus particulièrement aux véhicules anciens, j’ai lu que c’était encore très compliqué, notamment au travers des témoignages des fondateurs de IAN MOTION.

    Quelqu’un a t’il des informations sur ce sujet svp?

    Cordialement,

  2. Sebastien Courteaux

    Bonjour,
    Félicitations pour ce billet. Voila presque 6 mois que je me bats pour essayer d’écrire une chose similaire. Mais la différence c’est que moi j’ai buté sur les fournisseurs ! Sur le net on voit de tout à tous les prix quand on trouve ce que l’on veut… Du coup vous apportez clairement une plus valus indispensable ! Félicitation pour ça.
    Je viens cependant avec une question : auriez vous des exemples de coût pour l’électrification d’une voiture. Je veux dire un ex concret. Par ex pour une ford fiesta la coût a été de xxxxx € juste pour le kit avec x batteries.
    Je demande ça car j’ai évidemment un projet que je vais partage très bientôt sur le forum dédié mais avant de me lancer dans le grand bain je dois faire une estimation à la louche (sellerie, peinture, frein, … , et électrification). Et franchement je n’arrive absolument pas à avoir une idée de prix (5000, 10000, 50000,… ???)
    Merci et encore felicitations
    Seb

  3. Walter Evezard

    Merci pour ces explications, cela fait quelques mois que je m’y intéresse, et je me rend compte que malgré tous les problèmes lié aux voitures thermiques, on ne soit pas plus avancé sur l’électrique. (surtout niveau homologation…)
    je compte suite a casse moteur de ma 407 d’étudier ce qu’on peut faire, même si je n’ai pas une seul compétence la dedans pour le moment (je suis juste technicien informatique)/
    Encore merci pour votre article.

  4. Berenger Chanchevrier

    Bonjour,

    merci pour ces informations! Je suis en étude pour transformer également ma Mercedes de 1990 en électrique.
    En communication avec la DREAL, ces derniers m’ont transmis un dossier à remplir, et a rapporter le jour de l’essai de la voiture transformé.
    Si vous le souhaitez, je vous donne ce dossier, mais je ne sais pas comment vous le transmettre sur le site.
    La demande de transformation par le constructeur est rarement possible, mais pourtant plus facile (Mercedes n’accepte aucune transformation autre qu’avec leur propre moteur, par exemple).
    Cette avancée administrative extraordinaire me motive, et je vais investir dans le moteur électrique et faire les essais. Excellente journée!

    1. Berenger Chanchevrier

      Ceci étant dit, pour un véhicule, il faut monter sur Paris pour faire valider son véhicule à l’UTAC (comptez 8000€ à 10000€). Vous pouvez rouler sur la route avec un véhicule non homologué, si vous vous faites contrôler et que les flics constatent que le moteur est différent, l’amende est de max 350€, mais vous repartez avec votre véhicule sans obligation de remettre votre véhicule en état (c’est le prix que je paye par mois pour rouler au gazole…).
      Par contre, lors d’un accident, même si vous n’êtes pas responsable, ça doit douiller d’avantage…

  5. Pierrick Le Tellier

    Bonjour a tous.
    Un vehicule electrique m’interesse de plus en plus
    J’ai deja construit un vehicule essence, homologué.
    J’aimerais faire de meme pour un electrique.
    Je recherche un moteur « roue » pour une equivalence de 50 CV essence et des batteries pour une autonomie de 200-250 kms. Si vous aviez des refs, des tarifs, je suis preneurs.

    Concernant l’homologation. Le cout d’une RTI (Reception a Titre Isolée) est d’environ 2000 € + 85 € de frais de dossier.
    Apres il peu etre demandé des test complementaires, a voir avec la personne qui instruit le dossier. Mais cela peu etre lié notamment aux enventuelles perturbations electromagnetiques (causé au tiers ou causé par les tiers).
    https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/homologation-des-vehicules#e1

    A vous lire

    1. Emmanuel Riolet

      Le moteur électrique est directement branché sur l’arbre de transmission. Sur une propulsion, c’est la pièce qui transmet la rotation entre la boite de vitesses et le différentiel.

  6. vincent peronnet

    Voici mon projet, le véhicule un ford transit de 1976 9 places en très bon état mais avec un moteur v4 pas géniale. Ce véhicule me sert en vacances a la campagne pour des trajets bucoliques, d ‘ou l’idée de le passer en véhicule électrique qui serait a mon avis une excellente façon de continuer a m’en servir pour longtemps. Je viens de m’abonner a votre site qui m’a déjà apporter quelques réponses. Je vous en remercie et vous tiendrez au courant de mon avancement. Bonne journée.

    1. Emmanuel Riolet

      Bonjour,

      Félicitations pour votre projet. C’est une bonne idée de donner une seconde vie à votre Ford Transit 🙂 Ce qui est intéressant dans ce type de véhicule c’est qu’il y a de la surface pour poser des panneaux solaires. Alors certes, bien évidemment que c’est loin d’être suffisant pour recharger les batteries, mais ce qui est généré par ce biais permet tout de même d’étendre l’autonomie à moindre frais.

  7. Alexandra Borsari

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces infos précieuses!!
    Je suis nomade en caravane et je n’ai donc pas la possibilité de mettre des panneaux ailleurs que sur la cara et la voiture.
    Comment faire pour recharger proprement des batteries?
    Avec de l’éolien en plus?
    Ou alors, il faut que je passe définitivement au vélo 🙂 ce qui est une option sérieuse aussi
    Merci d’avance pour vos éventuels retours d’expérience!
    Belle journée à tous

    1. Emmanuel Riolet

      Bonjour,

      > Comment faire pour recharger proprement des batteries?

      Si c’est des batteries uniquement pour alimenter l’espace de vie, le solaire est amplement suffisant. Si c’est pour de la mobilité électrique, si ce n’est pas pour de longs trajets, le solaire peut aussi s’avérer suffisant.

      > Avec de l’éolien en plus?

      Il vaut mieux oublier cette idée 🙂

      Bonne journée

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.