L’énergie libre

Énergie libre

Chers amis amateurs d’énergie libre, et autres légendes urbaines, cette contribution va vous combler de bonheur. A vrai dire, je ne cache pas la joie intense qui m’habite à l’idée de dévoiler à la face du monde les secrets les plus jalousement cachés de l’univers visible. Il en découle qu’en ce premier avril, il m’a semblé plus qu’important d’entamer cette démarche de libération de la vérité qui va ridiculiser la science officielle rétrograde qui nous maintient dans l’esclavage. Et tant pis pour les conséquences éventuelles, je suis bien conscient que les illuminatis reptiliens qui dirigent ce monde seront très contrariés que je vous sorte de votre ignorance. Mais au diable les risques que j’encours car c’est tout l’avenir de l’humanité qui est en jeu. Rien de moins que ça ! Je vous remercie donc par avance pour votre attention.

L’énergie libre

Et dire que je m’embête à produire de l’électricité avec mes panneaux solaires et ma petite éolienne alors qu’en faisant tourner un moteur électrique de 10 kilowatts avec un moteur de 2 kilowatts je pourrais récupérer 8 kilowatts d’énergie gratuite. Et ne me dites pas que ce n’est pas possible car je défendrai mon idée jusqu’au bout. Je sais très bien que vous allez me parler des lois de la physique. Mais il se trouve qu’elles ne vont pas dans le sens de mon délire. Du coup, j’ai inventé un nouveau concept que j’ai intitulé mystification quantique. Depuis 10 ans que je suis engagé à fond dans cette voie, je suis toujours branché sur EDF mais j’ai bon espoir que la prochaine vidéo Youtube de mon bonimenteur préféré me donne enfin la clé pour produire de l’énergie gratuite et illimitée. En attendant, je passe mon temps à étudier les plans d’une machine à voyager dans le temps qui fonctionne à l’antimatière subatomique. Si vous ne comprenez pas ce que ça veut dire, ce n’est pas grave… moi non plus.

Mouvement perpétuel humour avec chat et tartine

Le moteur à eau

L’eau n’est ni un carburant, ni un comburant. Partant de cette simple constatation je ne vois vraiment pas comment un moteur pourrait fonctionner avec ce liquide. Mais on ne va pas en rester là car il existe néanmoins une possibilité qui est soigneusement cachée dans les archives de la NASA. Heureusement, j’ai pu avoir accès à cette information secrète par l’intermédiaire de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours.

Agent Mulder X files

Le principe est très simple et vous ne pourrez que constater que tout est on ne peut plus logique. Pour commencer on va enlever le moteur thermique et le remplacer par des moteurs électriques que l’on va placer dans les roues arrières du véhicule. Ensuite, on installe sous le capot une turbine hydraulique que l’on va relier à un générateur. Ce qui pour le coup nous donne un vrai moteur à eau. Mais le problème qui se pose c’est qu’il va falloir le faire tourner. Et c’est là que l’eau entre en action, puisqu’il suffit à présent de créer un torrent miniature pour actionner la turbine. Et qui dit torrent, dit courant ! Il va donc falloir trouver de l’énergie pour actionner une puissante pompe qui fera circuler notre précieux liquide en circuit fermé. Ce qui va demander énormément d’énergie. Mais il n’y a aucun problème puisqu’il suffit de brancher un transformateur de 100 watts vers 8 kilowatts sur le générateur. Et pour finir, le démarrage du système sera assuré par une pile de 9 volts que l’on va relier directement sur un démarreur de 72 volts. Il y a certes un léger différentiel, mais on ne va pas chipoter pour si peu. Je me doute bien que certains d’entre-vous seront sceptiques, mais je vous assure que cela marche à merveille. D’ailleurs, il y a une image qui circule sur Facebook qui le prouve. Vous pouvez l’admirer ci-dessous. Alors si vous avez bien respecté toutes ces préconisations, vous voici l’heureux détenteur d’une voiture à eau. Alors, on dit merci qui ? Merci Solutions Alternatives !

Moteur à eau

Le moteur Pantone

Le système Pantone c’est vraiment génial. Si vous cherchez une méthode un peu complexe pour casser complètement votre moteur en quelques semaines cela fonctionne à tous les coups. Pour ce qui est de l’économie de carburant on peut facilement l’évaluer à 250%. Pas besoin de faire des mesures, l’important c’est d’y croire. Quant au niveau de pollution il est négatif car le réacteur transforme le NOX et le CO2 en oxygène parfumé à la pétale de rose. Le reste des rejets nocifs est intégralement éliminé par une souris qui actionne une roue à effet Disney.

Moteur Pantone

Voici comment fonctionne ce petit miracle. L’eau est injectée dans l’entrée d’air de votre moteur sous forme de vapeur. Sous l’effet de la chaleur elle se transforme en hydrogène puis en protoxyde d’azote grâce à l’action combinée des ions négatifs et de la chimie fantasque. En dehors du fait que l’inventeur de cette technique a été condamné moult fois pour escroquerie il n’y a pas grand chose d’autre à savoir.

Bon plan moteur Pantone

Pour preuve que ce procédé fonctionne à merveille, cela fait des années que les plans complets trainent sur internet et force est de constater qu’au prix actuel du carburant tout le monde se jette sur cette brillante trouvaille. Et ce ne sont pas les agriculteurs qui ont perdu leur tracteur à cause de cette mauvaise blague, ni les scientifiques avec leurs calculs qui ne servent à rien qui empêcheront le Pantone de gagner du terrain. Surtout que l’on trouve toujours quelques journalistes naïfs pour traiter ce sujet comme s’il s’agissait d’une énorme révolution technologique. Il parait que cela fait vendre du papier. Comme quoi, cela sert au moins à quelque chose.

Nicolas Tesla

Nicolas Tesla, voilà un nom qui envoie du lourd ! Pour bien vous le situer, pour moi c’est comme une sorte d’Einstein amélioré avec l’esprit des frères Bogdanoff. Je ne sais pas si vous en êtes conscient, mais ce type était tellement un génie que presque un siècle après sa mort on est incapable de répliquer ses brillantes inventions sur l’énergie libre et la télé-transportation. C’est vraiment dire si les scientifiques actuels sont vraiment nuls. Avec leurs laboratoires bien équipés ils n’arrivent même pas à rivaliser avec un gars qui bossait sans grands moyens dans son garage. Rien que de penser à ça, je suis énervé ! Du coup, je vais regarder une vidéo sur la construction des pyramides d’Égypte par des extraterrestres qui sont les ancêtres des templiers francs-maçons aux ordres du Vatican. Eh oui, c’est comme ça. Il n’y a pas que la science dans la vie, j’aime aussi beaucoup l’histoire avec un grand H.

Machine volante de Nicolas Tesla

Plan de soucoupe volante

Maintenant que vous maitrisez bien les bases de l’énergie libre, il est temps de passer aux choses sérieuses. Pourquoi s’embêter avec une voiture à eau alors qu’il est si facile de fabriquer une soucoupe volante ? Voilà une bonne question. Et ça tombe plutôt bien parce qu’il y a des plans qui ont récemment fuités de la base P51 située à Roswell. C’est un agent de la CIA à la retraite qui a vendu la mèche car il avait trop mauvaise conscience de garder ça pour lui.

Plan de soucoupe volante

Mais ne perdons pas de temps avec le comment du pourquoi car je vous sens très impatient de savoir comment ça marche. Et une fois de plus, le principe est très simple. Il suffit juste de faire appel au magnétisme tellurique. Puisque, comme vous le savez déjà, la terre est plate. Un peu comme une pièce de monnaie dont les deux faces possèdent un pôle opposé que l’on va nommer Nord et Sud pour que ce soit plus clair. A partir de là, il ne nous reste plus qu’à installer un gros électroaimant à la base de notre soucoupe et à l’alimenter en énergie à l’aide du récupérateur de vide cosmique mis au point dans le plus grand secret par Nicolas Tesla et le grand philosophe Jean Claude Van Damme. La suite est on ne peut plus logique, si vous volez par exemple du coté face nord de notre planète, il faut générer un champ magnétique opposé à partir de la soucoupe pour qu’il y ait répulsion. Et qui dit répulsion, dit réaction. Et qui dit réaction dit presque avion, sauf que c’est un OVNI pour les profanes. Et bien sur, ce processus est 100% réversible. Si vous allez sur la face sud de la planète il suffit d’inverser la polarité et le tour est joué !

La physique quantique

Honnêtement, tout ce que je comprends de la physique quantique c’est grâce au film Interstellar. Et cela me suffit largement pour en caser un peu partout. Car il faut bien dire que ça fait vendre. Si je dis par exemple que je fais de la permaculture quantique, cela a tout de suite une autre gueule que si je dis que je fais du jardinage. Et pour la santé c’est pareil. Si je souhaite guérir par effet placébo, un bon thérapeute holistique, qui maitrise bien les particules quantiques, sera bien plus efficace qu’un médecin expérimenté. Tout ce qui compte c’est de croire, quitte à se faire plumer au passage par de grands gourous qui seraient capables de vendre de la glace à des esquimaux.

Humour sur les sectes

Je suis complotiste

Je dois bien l’avouer, durant un temps, je me suis demandé s’il n’y avait pas un grand complot mondial pour faire croire à un grand complot mondial. C’est que j’appelle la théorie du double complot. Mais peut importe le nom que l’on lui donne, l’important c’est son effet néfaste. A de nombreuses reprises, il m’est arrivé de discuter avec des personnes qui désiraient devenir autonomes mais qui étaient dans ce délire d’énergie libre. Et à chaque fois c’est toujours la même histoire. Plutôt que d’adopter des solutions qui ont fait leurs preuves, ces gens te disent qu’ils ne vont pas s’équiper en énergie renouvelable car ils attendent impatiemment qu’une improbable machine miracle leur permette de concrétiser tous leurs fantasmes technologiques les plus fous. Alors pour éviter de passer la nuit là dessus, invariablement je réponds tranquillement que l’on en reparlera dans deux ans. Et bien évidemment, ces esprits crédules en sont toujours au même point au bout de deux ans.

Jean luc picard dépité

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il n’est pas interdit de rêver. Il n’est absolument pas question de remettre en cause l’aspect divertissant de la science-fiction ou du genre fantastique. Non, le problème n’est pas là. Le vrai problème c’est quand on commence à réellement croire à des histoires à dormir debout. Tout simplement parce que c’est un véritable poison pour l’esprit qui empêche toutes les avancées positives vers un réel changement de paradigme technologique. Et pendant qu’il y en a qui perdent des heures et des heures et s’intoxiquer avec des pseudosciences, dans le même temps, j’ai de quoi faire passer tout un village à l’autonomie énergétique dans le monde réel.

Une maison autonome

Alors certes, mes panneaux solaires ne sont pas aussi spectaculaires qu’un module à énergie libre… N’empêche que quand je mesure le courant qui est produit par leur intermédiaire, le résultat a au moins le mérite d’être immédiatement fidèle au plan de départ. Et à propos de spectaculaire, si je remontais le temps d’un siècle à l’aide de la machine dont je vous donnerai les plans le premier avril prochain et que je fasse découvrir à la population de cette époque toutes les solutions concrètes que nous autorise la science actuelle, il ne fait aucun doute qu’ils seraient littéralement ébahis. Et il n’est pas impossible que certains se mettent à parler de sorcellerie. Alors oui, il existe bien une énergie libre qui n’est pas de la foutaise et vous pouvez en trouver de nombreuses déclinaisons sur le site : Biogaz, Moteur Stirling, Thermoélectricité, Éolien… C’est ce qui fait sans doute de moi un complotiste anti-complot, comprenne qui pourra 🙂
Abonnez-vous

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
54 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cette fiche sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Mots-clés :

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.