Fabriquer un séchoir solaire [1]

Photo de séchoirs solaires

Tutoriel en version 1.0 | J’apporterai des améliorations lorsque j’aurai récupéré mon poste à souder 🙂 Cette fiche sera débloquée dès que l’on aura un peu de ressources pour proposer d’autres plans de séchoir.

En complément de cette contribution, vous pouvez trouver des informations générales sur le séchage solaire en cliquant ce lien

Cette version de séchoir solaire est destinée au climat africain. Comme vous le savez peut-être, on a déjà activement participé au développement des alternatives au niveau de l’Afrique. Et cette mission est loin d’être terminée. Toujours est-il que lorsque Solutions Alternatives était implanté au Sénégal, nous avons eu l’idée de développer des séchoirs solaires pour répondre à d’impérieux besoins en terme de conservation des aliments.

Au départ, on s’est par exemple rendu compte que durant une courte période il y avait des mangues à profusion et que beaucoup se perdaient. D’où l’idée de pouvoir les déshydrater afin que la population puisse en profiter toute l’année. On a donc commencé par réaliser quelques prototypes en s’inspirant de modèles de séchoir qui fonctionnent très bien avec le climat européen. Mais pratiquement comme à chaque fois, cela ne fonctionne pas du premier coup. Cette fois ci, c’était à cause de la différence de climat.

Les deux principaux problèmes que l’on a rencontré, c’est une trop forte température et une trop grande amplitude de chaleur. Pour que ce soit bien clair, un séchoir solaire n’est pas un four solaire. Le but c’est de sécher les aliments, pas de les cuire. Et pour que cela fonctionne bien, il faut aussi s’arranger pour que la température reste la plus stable possible. A partir de ce cahier des charges, on a rapidement réussi à obtenir de très bons résultats en jouant sur l’inertie thermique. Ce qui a abouti à la réalisation d’un modèle qui chauffe à la fois par convection et par radiation.

Plus techniquement parlant, on peut régler la température en jouant sur la convection et la stabiliser en utilisant un accumulateur. Mais avant de mettre tout ça en pratique, il a fallu réfléchir de façon à réaliser un modèle qui puisse être fabriqué très facilement par les villageois à l’aide de matériaux peu couteux et disponibles localement. On s’est donc orienté vers le béton pour stocker la chaleur et sur une structure en cornière pour fabriquer l’armature.

Pour lire la suite

DEVENEZ MEMBRE

Ce contenu est réservé aux abonnés

Super soutien ou Club annuel

Pour débloquer l'accès, merci de vous connecter

ou de vous inscrire avec une formule club

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
3 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cette fiche sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.