Faire pousser son tabac

Dans cette fiche nous allons voir comment faire pousser du tabac aussi bien dehors qu’en intérieur. Nous verrons aussi comment le transformer pour différents usages. Cette fiche technique n’est en aucune façon un encouragement au tabagisme. Notre point vue sur la question a été développé dans un article. Il est donc inutile de revenir sur le sujet afin de se consacrer pleinement à la pratique. Cette fiche sera réactualisée régulièrement de façon à intégrer un maximum de retours d’expérience.

Cultiver son tabac en extérieur et en intérieur

Pour commencer il va nous falloir des graines bio que vous pourrez trouver facilement sur internet. Nous allons utiliser un tabac blond de virginie ainsi qu’un tabac brun faiblement dosé en nicotine qui sera complémentaire suivant les usages.

Au menu : Nous allons commencer par faire le semis. Après il y aura une première transplantation en pot qui sera suivi d’une transplantation définitive. Ensuite nous détaillerons différentes utilisations : Fabrication d’insecticide bio, fabrication d’un produit pour protéger le bois, utilisation en cuisine. Et bien sûr tabac à rouler et cigare bio avec une section très détaillée sur la fabrication d’un séchoir très performant.

Partager cette fiche sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Fiche technique

Faire le semis de tabac

Toute la difficulté de semer du tabac réside dans le fait que les graines sont à la limite du microscopique, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous. Il n’est donc pas question de les arroser par le dessus car elles sont trop fragiles. Pour remédier à cela on va se bricoler un petit système qui va irriguer les graines par le bas sans les déstabiliser.

Sachet de graines de tabac bilogique

Nous allons commencer par prendre un pot en plastique fin du genre de celui qui est sur cette photo :

Pot pour planter du tabac

Et nous trouver un cutter ou un couteau bien tranchant :

Un pot pour semis et un cutter

Avec le cutter on va faire des trous bien larges tout autour de la base du pot :

Un pot avec des trous

Ensuite on place un tissu dans le pot de façon à ce que la terre ne s’en échappe pas :

Chiffon pour humidifier graine de tabac

Puis on remplit le pot avec du terreau très fin. Bien veiller à enlever éventuellement les morceaux un peu gros ou un peu durs à la surface :

Pot rempli de terre

Et pour finir, on place le pot dans un récipient le plus haut possible. Puis on arrose copieusement la terre et on remplit le récipient à ras bord. Il ne reste plus qu’à semer généreusement en essayant d’espacer les graines. Votre semis doit être placé dans un endroit chaud et lumineux. Maintenant il faut laisser faire la nature et attendre tranquillement que les graines germent.

Semis sur terre humide

Au bout d’une quinzaine de jours les graines ont germé et les pieds sont suffisamment grands pour être mis en godet. Comme vous pouvez le constater, j’ai eu la main un peu lourde sur le semis. J’aurais dû mettre mes lunettes.

Petits plants de tabac blond

Les plants sont tellement petits que le plus facile est de se munir d’une pince à épiler pour effectuer la transplantation.

Repiquer plant de tabac

C’est une opération à mener avec grandes précautions car les plants sont très fragiles. Ce n’est pas le moment d’avoir la tremblote 🙂

Transplantation tabac virginia bio

La suite au prochain épisode 🙂

C’est promis, on poursuivra cette fiche technique dès que l’on a un peu de moyens pour fabriquer un séchoir. Si le sujet vous intéresse, vous êtes cordialement invité à participer en visitant cette page d’explications.

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner gratuitement au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.