Le séchage solaire

Explications d’ordre général sur le séchage solaire. En cliquant ce lien vous pouvez trouver les plans pour fabriquer un séchoir adapté au climat africain. D’autres tutoriels sont en cours de préparation.

Plans pour fabriquer un séchoir solaire

C’est presque inutile de le préciser, un séchoir solaire fonctionne uniquement quand il y a du soleil. Donc pratiquement toute l’année en Afrique et durant les beaux jours en Europe du moment que la température extérieure est supérieure à 15 degrés à l’ombre.

Méthode de conservation

La déshydratation est un des plus vieux procédés au monde pour conserver les aliments. Le principe est d’évaporer complètement l’eau qu’ils contiennent de façon à empêcher la décomposition et les dégradations provoquées par les micro-organismes. En outre, cela permet aussi de réduire grandement le poids et le volume, ce qui facilite et diminue les coûts pour le stockage et le transport.

Pour quel usage ?

Légumes, viande, poisson, herbes aromatiques, fleurs, champignons, graines… Quasiment tous les aliments peuvent être séchés. Il y a toutefois des méthodes spécifiques en fonction des aliments que l’on souhaite déshydrater. Vous pourrez trouver des astuces sur cette page dès que les beaux jours seront de retour.

Légumes et fruits déshydratés

Qualité nutritive

Les aliments déshydratés conservent la majeure partie de leurs capacités nutritives. Les oligo-éléments, les minéraux et les vitamines sont toujours au rendez-vous. Lorsque vous réhydratez vos produits séchés, ils reprennent leur volume initial. Quant au gout, il n’est que faiblement altéré par l’opération.

Durée de conservation

Les aliments déshydratés se conservent plus d’une année dans un endroit le plus sec possible à l’abri de la lumière. Si vous utilisez des bocaux en verre transparent, le mieux est donc de les placer dans un placard fermé ou bien de les rendre opaques.

Avantages du séchage solaire

Utiliser un séchoir solaire c’est toute une philosophie. Déjà c’est un procédé qui n’utilise aucune source d’énergie polluante. En plus de cet aspect, c’est aussi un formidable outil pour rester un maximum en circuit court tout au long de l’année. Vous pouvez par exemple faire sécher vos tomates lorsque c’est la saison et ensuite les consommer quand bon vous semble. C’est économique et ça évite de cautionner un système qui fait que les aliments -même bio – parcourent souvent de très nombreux kilomètres avant d’atterrir dans votre assiette. Et pour finir, le séchage solaire génère une plage de température idéale pour conserver un maximum de qualité nutritive et gustative. C’est donc un procédé à utiliser sans modération, parce que c’est bon pour vous et que c’est bon pour l’environnement.

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner gratuitement au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

Mots-clés :

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.