Législation kits voiture électrique

Batteries de voiture électrique

Fiche mise à jour le 24/10/2018 | Ajout d’une excellente solution légale pour rouler dès à présent à l’électrique sans aucune tracasserie administrative. Ajout de solutions pour faciliter les démarches d’homologation de celles et ceux qui souhaitent se lancer dans une activité professionnelle d’électrification de véhicule.

Comme on l’a déjà expliqué dans de précédentes contributions, transformer un véhicule thermique en électrique c’est presque un jeu d’enfant. A coté de ça, le prix des kits est de plus en plus en plus abordable. Sans compter que les tarifs des batteries sont eux aussi en baisse continuelle tandis que leur autonomie et performances globales augmentent. A la lecture de ces éléments, on est logiquement en droit de se poser cette question : Mais pourquoi ne voit-on quasiment pas de véhicules électrifiés sur les routes ? Une chose est sure, ce n’est pas de ma faute 🙂 Pour trouver la réponse à cette question, c’est du coté de la législation actuelle qu’il faut se tourner.

Sans vouloir critiquer gratuitement les individus qui pondent à la chaine des règlements dont l’intérêt général reste le plus souvent à prouver, force est de constater une fois de plus que c’est encore la jungle équatoriale pour arriver à aboutir sur des informations fiables. Ne parlant pas l’énarque couramment, j’ai dû retrousser mes manches pour arriver à déchiffrer des textes qui sont rédigés avec les pieds dans cette langue imbuvable, histoire de nous faire tourner en rond ou bien d’engraisser quelques juristes chevronnés. Mais pas de panique, entre la France et l’Europe, on a l’habitude d’avoir des bâtons dans les roues lorsqu’il s’agit de développer des solutions qui chamboulent les plans foireux d’un certain modèle économique à l’agonie.

Vous êtes sur Solutions Alternatives, et comme le nom du site l’indique, on est ici pour trouver des solutions et avancer. Pas pour se lamenter. D’ailleurs j’ai dû ouvrir mon vieux dictionnaire pour trouver comment écrire le mot impossible sans commettre d’erreur tellement je l’utilise rarement. Plaisanterie mise à part, on va voir ce qu’il est possible de faire ou pas actuellement. A près un long de travail de recherche, il en ressort qu’il est possible d’électrifier dès à présent son véhicule en toute simplicité sans passer par une homologation. Cette astuce est on ne peut plus fiable. Il existe aussi des solutions pour simplifier les certifications pour les professionnels qui souhaitent se lancer dans l’électrification de véhicules. C’est déjà pas mal, mais comme vous pourrez le découvrir dans la suite de cette fiche, on n’est loin s’arrêter là.

Pour lire la suite

DEVENEZ MEMBRE

Ce contenu est réservé aux abonnés

Super soutien ou Club annuel

Pour débloquer l'accès, merci de vous connecter

ou de vous inscrire avec une formule club

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
64 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cette fiche sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

19 Commentaires

  1. René Garnier

    Bonsoir à tous,

    J’envisage sérieusement de transformer mon break Ford Escort Diesel en véhicule électrique.Essentiellement utilisé en ville à raison de 50 km par jour, la note de carburant devient salée !
    Il me tarde de savoir si l’autorisation du constructeur est possible dans un futur proche.
    Très amicalement.
    René.

  2. Emmanuel Riolet

    Bonjour et bienvenue sur le site 🙂

    Nous sommes en train de rechercher des solutions pour faciliter l’aspect administratif de la conversion électrique. Comme mentionné sur la fiche technique, au mois de mai c’est très dur d’arriver à travailler avec les administrations concernées. Mais ça avance 🙂

    En attendant que l’on fasse progresser ce dossier, on peut toujours commencer à discuter de votre projet sur le groupe dédié aux conversions électriques. Voir menu en haut à gauche —-> interactivité —-> Les groupes —–> Conversion véhicule en électrique

    Bonne journée

    Emmanuel

  3. Emmanuel Riolet

    Bonsoir Philippe,

    Bienvenue sur le site 🙂 J’ai encore un rendez-vous à faire à la DREAL pour que tout soit bien clair et dans le même temps il y a aussi la nouvelle version du site qui prend du temps à se mettre en place. D’après le planning, ça devrait arriver en fin de semaine. De toute façon on communiquera sur le sujet dès que la fiche sera bouclée.

    Histoire de faire durer le suspens, avec les informations que j’ai déjà pu récupérer sur la législation sur l’installation d’un kit électrique sur une voiture cela laisse un bon champ des possibles.

    Bonne soirée

  4. Philippe Coste

    Bonsoir Emmanuel,

    j’ai commencé à chercher aussi de mon coté et j’ai l’impression que ça bloque potentiellement sur la nécessité de disposer d’un « avis » du constructeur, il y a fort à parier qu’ils feront barrage… à moins que la DREAL autorise la conversion dès lors que l’on respecte les norme CE sur l’installation du moteur électrique (2004/104/CE et 2009/19/CE sauf erreur de ma part) et que l’on ne modifie pas la puissance, un peu comme pour le GPL, mais pour le GPL il existe un formulaire spécifique dédié.

    Dans l’attente de vous lire.

    Merci

    Philippe

  5. Emmanuel Riolet

    Bonsoir Philippe,

    Je me rends compte qu’avec l’administration c’est dur de donner un délais précis. En tout cas on avance bien, il y a une piste que l’on est en train de creuser. Je préfère finaliser avant d’en parler, parce qu’il est souhaitable pour tout le monde de diffuser une info vérifiée. En tout cas on en voit enfin le bout 🙂 Comme promis on communiquera dès que la fiche sera bouclée, ce qui ne saurait tarder.

  6. Philippe Coste

    Je croyais qu’il était interdit de changer de motorisation (y compris GPL) sur une CG collection.

    Si le rdv n’est pas passé avec la DREAL pourriez vous vérifier ce point svp ?

    Un passage DREAL serait-il toujours nécessaire en CG Collection sachant que ce n’est plus la
    DREAL qui les délivre… ?

    En d’autres termes une démarche en deux temps comme celle-ci pourrait elle être envisagée ?
    1) Passage en CG Collection
    2) Electrification sans nouveau passage DREAL

    MERCI 😉

  7. NORMAN BUNDLE

    Bonjour Philippe,
    Bonjour Emmanuel,

    Je suis ravi de vous lire car j’ai un projet similaire avec une Coccinelle de 1954 que je souhaite électrifier, mais je suis assez inquiet de l’attitude de l’administration française sur le sujet, notamment eu egard aux difficultés apparentes de la societe IAN MOTION.

    @Emmanuel, Je vais suivre avec attention le resultat de votre rendez-vous à la DREAL, bonne chance,

    Belle journée!

    1. Emmanuel Riolet

      Bonjour Norman et bienvenue sur le site 🙂

      Effectivement, on a pris du retard sur le bouclage de cette fiche. L’implantation de la nouvelle version du site prend plus de temps que prévu. Mais c’est important que l’on fasse ça bien de façon à fournir un cadre agréable pour les utilisateurs. Le plus dur est passé, il reste à terminer le fignolage. Dès que tout sera en place, on pourra de nouveau se concentrer à 100% sur le contenu. A priori, il reste encore une petite semaine avant d’entamer cette phase, c’est plus pratique de faire ça en été quand c’est plus calme.

      Bonne journée

  8. BENOÎT JARRET

    Bonjour,
    Merci pour ces infos, le site est très intéressant et constructif.
    Concernant la carte grise collection et pour information, voici ce que j’ai trouvé sur le site officiel français: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1925:

    « Le « véhicule de collection » est un véhicule de plus de 30 ans, qui n’est plus produit et dont les caractéristiques n’ont pas été modifiées. »

    On ne peut donc pas obtenir de carte grise collection avec l’énergie électrique sur la carte grise si cette mention n’est pas d’origine.
    Pour les autres véhicules (dont les caractéristiques techniques doivent également correspondre au certificat d’immatriculation), il est très compliqué de modifier l’énergie administrativement en France, il faut obligatoirement passer par la DREAL.
    A mon avis il faudra confier cette partie à un professionnel qui aura les compétences pour attester de la conformité du montage (et une assurance en responsabilité civile professionnelle) pour faire la démarche administrative.

    Bonne journée et à bientôt.

  9. BENOÎT JARRET

    Pour ceux que ça intéresse, j’ai contacté la DREAL et il est effectivement impossible de modifier quoi que se soit sur un véhicule en carte grise collection…
    Pour les autres véhicules, dans le cas du changement d’énergie ou de l’ajout d’un système il faudra une homologation de la DREAL.
    Apparemment c’est une sacrée aventure et il faudra notamment un document officiel du constructeur du véhicule qui donne son accord pour la modification.
    Pour demander l’avis du constructeur il faut connaître exactement toutes les caractéristiques du système que l’on pense adapter sachant que les performances devront être au maximum celles d’origine du véhicule. (y.c. au niveau du couple, pas évident avec un moteur électrique…).
    Même si par miracle le constructeur accepte il faudra passer par un professionnel, aménageur agrée par l’UTAC. (en espérant ne pas avoir à faire tous les tests et essais en dynamique à l’UTAC…).
    Sinon, impossible de modifier la carte grise, donc d’assurer le véhicule et donc de pouvoir circuler sur la voie publique sans s’exposer à de gros risques…
    Bref, belle idée mais pas pour la France.

  10. Sebastien Courteaux

    Bonjour

    J’ai lu la mise à jour de ce billet avec intérêt. J’y vois cependant plusieurs écueils. D’abord en laissant un moteur essence à bord, on alourdit le véhicule d’une part et on a plus de place pour mettre les batteries d’autre part. On pourrait se dire qu’on fait tourner le moteur essence en génératrice pour charger une batterie en roulant mais la on a plus aucun intérêt à se mettre à l’électrique.
    Au delà de ça, personnellement, ce n’est pas trop la législation qui me gène vu que je ne croise jamais de condé sur la route mais plutôt les assurances. Parce que si on modifie sa voiture, il faut savoir qu’elle n’est plus assurée… et c’est la le plus gros problème. Le fait de changer les jantes pour mettre des jantes à moteur électrique va aussi changer votre système de freinage. Et c’est strictement interdit ! Même si vous aviez des tambours et que vous montez des freins à disque pour améliorer votre voiture, c’est verbotten 🙁 D’ailleurs sachez que l’absence de contrôle technique sur une voiture est un motif de non assurance… Et connaissant les assureurs vous pouvez être certain qu’en cas de crash ils vont tout faire pour vous chercher la petite bête et se défausser…

    Du coup il faut chercher autre chose… je vais essayer de choper un rdv à la DREAL pour discuter avec un expert.

    Seb

    1. Emmanuel Riolet

      Bonjour Sébastien,

      Non il n’y a pas besoin de remplacer les freins. Il suffit juste de monter son disque d’origine. C’est ce que j’ai fait sur ma voiture. Bon, à l’origine c’était des tambours et ça me posait problème. Mais avec des freins à disque tout va bien. Pour le reste on est sur une solution transitoire histoire de couvrir les trajets du quotidien. Donc vraiment pas besoin de beaucoup de batteries. Pour une transformation en profondeur, les lignes vont bientôt bouger. Avec l’histoire des gilets jaunes ça va dans notre sens. On devrait aboutir à de bon résultats. On lancera une action dès que l’on sera prêt. A priori avant la fin du mois. Pour ce qui est de la DREAL ils sont aux fraises. Rien ne rentre dans leurs cases pour l’instant. Mais encore une fois ça va changer parce que l’électrification de véhicule commence à se développer dans d’autres pays. C’est juste une question de temps et de mettre un coup de pression pour accélérer le mouvement.

      Bonne journée

    1. Emmanuel Riolet

      Bonsoir Seb,

      Disons que c’est comme quand j’ai commencé à rouler à l’huile végétale. C’était il y a longtemps et il n’y avait pas encore la directive européenne qui nous a permis de trouver la faille. Il suffisait donc de retirer le kit avant de passer le contrôle technique.

      Pour l’électrique c’est pareil pour l’instant histoire de ne pas faire de vagues inutilement. Mais dans l’absolu, c’est légal. Apparemment tu attaches une grande importance aux pièces d’origine. Sauf que pièce d’origine cela ne veut rien dire. Sur mon véhicule je peux très bien remplacer une pièce de chez Valeo par une pièce de chez Bosh. Partant de ce raisonnement, une jante électrique tant qu’elle est certifiée CE pour un usage automobile il n’y a rien qui m’empêche de la monter sur mon véhicule.

      Dans le fond, la législation je ne suis pas contre si c’est utile. Mais dans les faits tout est mis en œuvre pour calmer les initiatives d’autonomie. On en arrive à un tel point qu’un de ces jours les multinationales et leurs grands copains les politiciens arriveront à nous faire payer l’air que l’on respire. Et pour ne pas se laisser étouffer par tout ça, il n’y a qu’une seule recette : Conserver l’esprit rock&roll ! 😀

      Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.