Les balles de lavage

Une balle sur la mer

Avec cette technique simple, je vais vous faire économiser beaucoup de lessive et d’électricité. Alors pour débuter, je ne vais pas y aller par quatre chemins : Les boules de lavage devraient être obligatoire ! Si vous pensez que j’exagère, dites-vous bien qu’il n’y a pas de petites alternatives. Je reconnais volontiers que celle-ci est loin d’être spectaculaire, mais essayez d’imaginer l’espace d’un instant l’ampleur de l’économie si on la multiplie par exemple par 1 million de personnes. A cette échelle cela représente des chiffres assez impressionnants qui se mesurent en tonnes de lessives non déversées dans l’eau et en mégawatts qui ne seront pas consommés. Cela vaut donc le coup de se pencher sur ce sujet.

J'économise avec des gestes simples

Déjà, pour commencer, il est évidemment plus que préférable d’utiliser de la lessive bio. Cela revient beaucoup moins cher que le chimique et il coule de source que c’est beaucoup moins polluant. Pour vous aider à franchir le pas, vous pouvez trouver une fiche technique contenant plusieurs recettes en cliquant ce lien. Ensuite, il faut distinguer 3 types d’auxiliaires mécaniques pour le lavage :

  • 1) Les balles de lavage
  • 2) Les boules de lavage
  • 3) Les balles de séchage

Bande annonce

Dans cette fiche technique, nous allons donc passer ces 3 alternatives au crible. Mais ce n’est pas tout !  Plutôt que de faire la promotion de produits qui proviennent de Chine, on va plutôt essayer de rester dans la production locale. Pour ce faire, vous pourrez des explications et un fichier pour imprimer vous-même vos balles de lavage en 3D. Vous pourrez aussi trouver un tutoriel pour fabriquer vos boules de séchage en quelques petites minutes. Vous verrez que c’est aussi simple qu’un jeu d’enfant et que cela revient à trois fois rien.

Imprimante 3D pour fabriquer des produits écologiques

Les balles de lavage

Il s’agit de sphères de la taille d’une balle de ping-pong que l’on ajoute dans le tambour de la machine à laver en même temps que le linge. Ces petites balles vont agir comme de véritables battoirs et rendre ainsi la lessive plus efficace. Ce qui permet donc de sélectionner un programme de lavage un cran en dessous et de réduire la quantité de lessive par machine. En chiffre cela nous donne approximativement :  Jusqu’à 50% de lessive en moins suivant la saleté du linge et jusqu’à 60% d’économie d’électricité si vous lavez à 30 degrés au lieu de 60. Vous pouvez également économiser beaucoup d’eau en programmant le rinçage en demi-charge. Les balles de lavage du commerce sont fabriquées en matière plastique ou en caoutchouc. Au niveau de l’utilisation prévoyez 1 balle par kilo de linge à laver. Pas de problème avec les lainages, en revanche il vaut mieux éviter les balles avec les textiles très délicats, tels que ceux qui composent les collants et la dentelle. Il est à noter aussi que votre linge sera quelque peu assoupli par l’action des boules. Vous pourrez donc fortement réduire l’ajout d’adoucissant si jamais vous en utilisez. Très franchement, les balles de lavage c’est testé et approuvé. Il n’y a rien à dire, cette technique fonctionne à merveille.

Balles de lavage

Astuce : Si vous choisissez des balles de lavage du commerce qui proviennent presque toutes de l’autre bout du monde, évitez celles avec des picots car elles ont la fâcheuse tendance d’abimer les vêtements. Les modèles à surface lisse sont amplement suffisants.

Les boules de lavage

On les reconnait facilement par leur diamètre assez important, 10 centimètres en moyenne. A partir de cette description succincte, on ne va pas faire durer le suspens. Je ne sais pas si vous connaissez l’histoire du petit lutin qui cache un pot d’or au pied de l’arc-en-ciel… Mais toujours est-il que les publicités pour les boules de lavage sont à classer dans la même catégorie. Cela peut s’avérer distrayant un moment, mais n’en attendez rien d’autre. Il n’y a strictement aucune efficacité qui soit scientifiquement prouvée. Et quand on en est à se tourner vers des mesures scientifiques pour un système aussi simple, vous pouvez être sûr qu’il y a anguille sous roche. Bref, cela ne fonctionne pas ! Qu’elles soient magnétiques, quantiques, à l’argile magique de la planète Mars, à vortex atomique, ou je ne sais quoi d’autre… les boules de lavage c’est juste de la fumisterie. Pas la peine de gaspiller votre argent avec ça.

inutile

Les balles de séchage

Il faut bien le reconnaitre, en hiver ou par temps pluvieux, un sèche linge c’est super pratique. Le problème c’est que c’est aussi l’appareil électroménager le plus énergivore de la maison. Comptez en moyenne 500 kilowatts par an ! Ce qui représente une grosse charge sur votre facture énergétique. Cela vaut donc la peine de se pencher sérieusement sur ce problème. Alors ça tombe bien parce que les balles de séchage vous permettent de réduire le temps d’utilisation de votre sèche-linge d’environ 25%. Cette économie non négligeable correspond au budget à prévoir pour vous payer un très bon restaurant en couple. Alors plutôt que de gaspiller de l’énergie, faites-vous plaisir ! D’autant plus qu’il s’agit d’une alternative très simple et vraiment peu couteuse si vous la fabriquez vous-même. On verra comment faire dans la suite de cette fiche. En attendant, ce qu’il faut retenir c’est que les bonnes boules de séchage doivent leur efficacité à la conjugaison de 3 phénomènes qui sont : le brassage, le battage et l’absorption. A noter au passage qu’elles évitent l’ajout d’adoucissant et qu’elles limitent fortement la formation d’électricité statique. Les habits seront donc moins froissés. A l’utilisation, comptez 3 balles pour une quantité de 5 kilos de linge. A partir de tous ces éléments, il ne fait aucun doute que l’on ne peut que recommander l’utilisation de cette alternative.

Jamais sans mes balles de séchage

Les fausses bonnes idées

Surtout, ne faites pas n’importe quoi ! Il existe tout un tas de plans foireux sur le net qui proposent des bidouillages pour fabriquer vos balles de lavage et de séchage. Certains proposent même des bricolages qui ont recours à des produits toxiques et fortement allergènes. C’est bien joli de faire les marioles sur Youtube, mais c’est encore mieux d’éviter de raconter des salades qui mettent la santé en péril. Pour enfoncer le clou, il est utile d’ajouter que si vous mélangez des cochonneries chimiques avec l’eau qui sert à laver votre linge vous les retrouverez forcement au contact de votre peau et dans l’eau à retraiter. Dans les deux cas, c’est inacceptable ! A titre d’exemple : les balles de tennis, le papier d’aluminium et l’utilisation de silicone sont de très mauvaises idées.

Retour vers le futur humour

Fabriquer ses balles de lavage et de séchage

Maintenant que les bases sont posées, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. A savoir la fabrication en circuit court de nos balles de séchage et de lavage. On verra aussi comment en tirer le meilleur parti possible à l’utilisation de façon à économiser un maximum de temps et d’argent.

Imprimer ses balles de séchage

Sur ce coup là, difficile de faire plus simple. Il suffit juste d’imprimer des sphères de 3,5 centimètres de diamètre à l’aide de votre imprimante 3D. N’utilisez surtout pas du filament classique qui générera des balles beaucoup trop rigides. Cela risquerait d’endommager votre machine à laver et, dans tous les cas, cela provoquera beaucoup de bruit lors des lavages. Il faut donc choisir un filament de type caoutchouc le plus naturel possible et régler la température de votre buse d’impression en fonction des préconisations d’utilisation. Et puis c’est tout, on ne va pas s’éterniser sur une simple balle. Voici le lien pour télécharger les fichiers :

Pour débloquer ce bonus

DEVENEZ MEMBRE

Ce contenu est réservé aux abonnés

Super soutien ou Club annuel

Pour débloquer l'accès, merci de vous connecter

ou de vous inscrire avec une formule club

Au niveau de l’utilisation, prévoyez 5 balles de lavage pour une lessive de 5 kilos avec du linge moyennement sale. Réglez la machine en cycle court à 30 degrés et réduisez le rinçage au minimum. Pour la quantité de lessive à ajouter, commencez par réduire de 20% et ajustez la quantité suivant vos retours d’expérience.

Fabriquer ses balles de séchage

Avant de passer à la fabrication, on va déjà approfondir le fonctionnement. Les balles de séchage les plus efficaces sont confectionnées en laine. Lorsqu’elles tournent dans le sèche-linge elles permettent de faciliter l’aération du linge. Ce qui accélère le temps de séchage. Mais ce n’est pas tout, elles vont aussi pomper une bonne partie de l’humidité. Ce qui réduit encore le temps d’utilisation du sèche-linge. Et, cerise sur le gâteau, elles assouplissent le linge par effet de battage.

On n’est pas sur du haut niveau de bricolage. Tout ce qu’il nous faut, c’est confectionner des boules en laine vierge d’environ 8 centimètres de diamètre. Pas de quoi fouetter un chat, on va voir ça en image :

Commencez par enrouler 15 tours de fil autour de vos doigts.

Fabriquer des balles de séchage étape 1

Retirez ensuite le fil de vos doigts et pratiquez à nouveau une quinzaine d’enroulements dans le sens inverse. Continuez à faire des enroulements en changeant régulièrement d’orientation jusqu’à créer une forme de boule.

Fabriquer des balles de séchage étape 2

Insérez un crochet sous plusieurs brins de fil. Puis enroulez la fin du fil autour de l’extrémité du crochet en faisant quelques tours et tirez le fil à travers la boule.

Fabriquer des balles de séchage étape 3

Avant dernière étape, placez vos balles dans un vieux collant.

Fabriquer des balles de séchage étape 4

Et pour finir, passez les une fois à la machine à laver et au sèche-linge. A l’issue de cette étape, vous pouvez retirer le collant dès que les balles sont totalement sèches. Remarquez que les brins sont bien mélangés ensemble et que vos balles sont parfaites. Il ne vous reste plus qu’à les utiliser.

Des balles de séchages en laine

A l’usage, rien de plus simple. Mettez vos balles dans le sèche-linge en même temps que les textiles à sécher. Quand le programme de séchage est terminé, sortez les balles de séchage et laissez les évacuer tranquillement à l’extérieur de la machine toute l’humidité qu’elles ont pompée. Pour ce qui est de la réduction du temps de séchage, tout est une question d’expérience personnelle. Vous pourrez l’ajuster de plus en plus précisément au fil des cycles de lavage.

En conclusion

Vous voici à présent expert en balles de lavage et de séchage. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes lessives économiques. Et comme d’habitude, cette fiche sera actualisée en fonction de vos retours d’expérience. N’hésitez pas à nous faire partager vos astuces par le biais des commentaires situés en bas de cette page.
Abonnez-vous

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
3 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cette fiche sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.