Les onduleurs hybrides

Onduleur hybride

Que ce soit en autonomie complète ou en économie d’énergie, les onduleurs hybrides représentent une grande révolution technologique dans le domaine de l’énergie solaire. Dans cette fiche technique, nous allons découvrir tout le potentiel de ce matériel et les meilleures façons de l’installer à l’aide de schémas et d’explications. Vous pourrez également trouver des conseils d’achat ainsi que quelques bonnes astuces.

Comment fonctionne un onduleur hybride ?

La fonction première d’un onduleur hybride c’est de remplir parfaitement les fonctions de régulation et de conversion du courant continu en courant alternatif similaire à celui du réseau. Autrement dit, d’entrée de jeu, cet appareil joue le rôle de régulateur et d’onduleur. Mais ce n’est pas tout. Si on utilise le mot « hybride » c’est pour indiquer qu’il peut aussi gérer d’autres sources d’énergie en plus du solaire. Ce qui permet une gestion intelligente en temps réel des différentes sources et du stockage. Et vous allez pouvoir vous rendre compte très rapidement que cette fonction ouvre tout un tas de perspectives très intéressantes pour optimiser au maximum votre production solaire et la longévité de vos batteries.

Onduleur hybride en économie d’énergie

Plutôt que de laisser inutilement dormir de l’argent sur un livret qui ne rapporte rien, admettons que vous ayez l’excellente idée d’investir intelligemment en faisant grandement baisser les factures d’électricité de votre maison ou de votre local professionnel. A ce moment là, vous effectuez un placement financier dont le retour sur investissement est plus ou moins rapide selon les options techniques choisies.

Solaire en économie d'énergie

Pour que ce soit bien clair, voici un petit exemple : Vous installez quelques panneaux solaires que vous reliez à l’onduleur hybride. En plus de ce schéma classique nous allons ajouter quelques batteries solaires dont la capacité est à ajuster en fonction de la puissance de l’ensemble des panneaux et du niveau d’économie que vous souhaitez atteindre. Et pour finir, il faut aussi brancher votre onduleur sur le réseau de votre fournisseur d’électricité.

Une fois que c’est en place, selon le paramétrage que vous choisissez, l’onduleur va se charger automatiquement de gérer tous les paramètres de votre installation. Par exemple, s’il y a suffisamment de puissance solaire il va privilégier cette source par rapport au courant du réseau. Dans cette configuration, il va aussi envoyer l’excédent de production éventuel vers les batteries.

Schéma de connexion onduleur hybride en économie d'énergie

Dans le cas où la production solaire n’est pas suffisante pour répondre à une demande de puissance à un moment de la journée, l’onduleur se chargera d’apporter le complément d’énergie par l’intermédiaire du réseau. Par exemple, vous mettez votre machine à laver en route au milieu de l’après-midi. Le solaire ne produit que 800 watts et votre lave-linge demande 1,6 KW. A ce moment là, l’onduleur va seulement appeler 800 watts sur le réseau pour les ajouter aux 800 watts solaires. Ce qui va vous permettre de faire tourner votre lave-linge avec une économie de 50% sur votre facture d’électricité. Dans le même temps, si jamais vos batteries manquent de charge, l’onduleur pourra s’occuper de les regonfler à bloc avec le courant du réseau.

A prendre en note : Avec ce système vous obtenez aussi une fonction backup automatique. C’est à dire que s’il y a une coupure du secteur, votre installation électrique continuera de fonctionner dans la limite du courant que peuvent délivrer les panneaux solaires et les batteries. Le passage d’une source à une autre est vraiment imperceptible et sans aucun risque pour vos appareils électriques. Bien au contraire.

Maintenant que vous connaissez les fonctions de base, il est temps de passer à la super astuce pour économiser encore plus sur vos factures d’électricité. Le principe est très simple, on va jouer avec le tarif des heures creuses et des heures pleines. Pour ce faire, il suffit de programmer le chargement de vos batteries sur le réseau au moment où l’électricité est en heure creuse. Par rapport à cette configuration, si vous avez bien calculé la puissance qu’il vous faut, tous vos appareils électriques fonctionneront uniquement avec du courant gratuit produit par le solaire et par du courant moins cher qui est stocké en heures creuses. Cela ne parait rien, mais sur une année cela représente une belle économie.

ASTUCE : Dans l’absolu vous pouvez aussi utiliser votre onduleur hybride pour être 100% autonome et revendre l’excédant de production solaire à un fournisseur d’électricité. Cela oblige bien évidemment de souscrire un contrat de revente.

Onduleur hybride en autonomie complète

En autonomie complète, les onduleurs hybrides fonctionnent de la même façon qu’en économie d’énergie. Sauf que le réseau est remplacé par une autre source d’énergie. Voici les configurations les plus courantes :

Avec un groupe électrogène

Vous avez votre installation solaire et vos batteries. Dans le cas où le niveau des batteries serait trop faible, ou bien que la demande de puissance serait trop forte, la plupart des onduleurs hybrides ont une fonction qui permet de démarrer et d’éteindre automatiquement un groupe électrogène. A noter au passage qu’un groupe diesel fonctionne très bien avec de l’huile végétale et qu’un groupe essence fonctionne très bien avec du biogaz. La conversion demande juste une légère adaptation.

Avec une éolienne

Dans ce cas de figure il faut bien faire attention à ce que le régulateur qui est incorporé dans l’onduleur soit bien prévu pour un usage en éolien. Sinon, il a toutes les chances de griller très rapidement. Dans cette configuration, il faut privilégier la consommation directe du courant en provenance de l’éolienne et utiliser le solaire en priorité pour recharger les batteries.

Avec trois sources

Les onduleurs hybrides haut de gamme autorisent jusqu’à 3 sources différentes. Par exemple l’installation solaire avec les batteries, une éolienne et un groupe électrogène. Dans ce schéma, le groupe électrogène n’est utilisé qu’en cas de défaillance du solaire ou de l’éolien. Ou bien encore si vous avez un besoin ponctuel de forte puissance.

Schéma d'onduleur hybride en autonomie

Conseils d’achat

Il faut choisir son onduleur hybride en fonction de la puissance crête que l’on souhaite obtenir en sortie. Sur ce point, il est plus que préférable de prévoir de la marge afin d’éviter les surchauffes. Si vous avez par exemple besoin de 6 KW en puissance crête, achetez plutôt un 8 KW. La différence de prix sera minime et vous serez tranquille.

Cas particulier : Il existe désormais des micro-onduleurs hybrides. Ce sont de petits onduleurs sur lesquels on peut connecter 2 ou 4 panneaux solaires + une autre source. Les micro-onduleurs sont ensuite connectés en parallèle au tableau électrique. C’est une solution à envisager si vous avez besoin d’un maximum de fiabilité.

Il faut aussi bien regarder la puissance d’entrée au niveau du solaire. Dans la fiche technique de chaque onduleur il est indiqué la puissance solaire maximale que le régulateur peut supporter. Et c’est aussi très important que le voltage de vos panneaux soit parfaitement adapté à celui du régulateur interne. C’est exactement le même principe pour ajouter une éolienne : La puissance et le voltage doivent être en adéquation avec les caractéristiques d’entrée de l’onduleur hybride.

A noter au passage : Le bruit est aussi un facteur très important. Mais si avez choisi du bon matériel, ce problème ne devrait pas se poser.

Au niveau de la fiabilité, si vous n’êtes pas sûr du fabricant, n’achetez surtout pas de chinois. C’est certes moins cher mais c’est un très mauvais calcul sur le moyen terme. Votre onduleur hybride est la pièce centrale de votre autonomie en électricité, il ne faut donc pas lésiner sur la qualité. Toujours dans une optique de fiabilité, évitez au maximum les gadgets électroniques du genre écran tactile, connexion sur tablette… Cela ne sert à rien sinon à augmenter le risque de panne. Plus c’est simple, mieux ça fonctionne et plus c’est facile à réparer. Si vous n’y connaissez rien, renseignez-vous sur internet ou bien laissez-nous un message dans ce forum.

En résumé

Comme vous avez pu le constater les onduleurs hybrides ouvrent de nouvelles possibilités grâce à la gestion intelligente de votre réseau personnel. De plus, avec leur gestion très pointue des batteries, ils permettent de grandement allonger leur durée de vie. Donc vu la faible différence entre l’achat séparé d’un onduleur et d’un régulateur et celui d’un onduleur hybride, il n’y a même pas de questions à se poser, le choix se porte tout naturellement vers la modernité.
Abonnez-vous

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
52 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *

Pour aller plus loin

Dès que l’on peut bénéficier de votre soutien on fait de notre mieux pour produire du contenu qui puisse répondre à vos attentes. Pour aller plus loin et que le site puisse être utile à un maximum de personnes, votre participation et votre soutien sont primordiaux. Nous vous invitons donc cordialement à visiter cette page d’explications et à vous abonner au site. Ce qui vous permettra au passage de profiter de nombreux services et de faire progresser nos actions communes en faveur de l’autonomie écologique.

Les fiches techniques sont longues à réaliser et nécessitent encore du temps pour être réactualisées. Ce contenu n’est donc pas destiné à être utilisé pour faire des copier/coller sur d’autres sites et forums. Merci d’avance de respecter notre travail car c’est ce qui nous permet de vous offrir davantage d’informations pertinentes sur les alternatives.

Partager cette fiche sur les réseaux sociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.