Prolongateur d’autonomie

Comme vous le savez, le problème qui se pose actuellement avec les voitures électriques c’est qu’elles sont limitées par les batteries. Dans cette fiche technique, nous allons donc voir comment remédier à cela en utilisant des techniques de prolongation d’autonomie. Vous verrez qu’il n’y a rien de bien complexe. Il suffit juste d’être un peu bricoleur et astucieux pour mettre ces dispositifs en place.

 

Il y a deux cas de figure

1) Vous avez déjà électrifié votre véhicule. Pour des questions de prix et de place disponible pour loger les batteries, la plupart des projets qui sont réalisés tournent autour des 100 kilomètres d’autonomie. Ce qui est amplement suffisant la majeure partie de l’année pour assurer les trajets pour se rendre à son travail, faire ses courses , allez chercher les enfants à l’école… Là où ça se complique, c’est dès qu’il s’agit de partir un peu loin. On peut difficilement envisager de s’arrêter durant 3 heures tous les 100 kilomètres. Partant de ce constat, il est possible de contourner ce problème en louant de temps en temps une voiture thermique pour parcourir de longues distances. Avec les économies réalisées en roulant à l’électricité le reste du temps, ce n’est pas déraisonnable niveau budget. C’est une solution, mais on va voir qu’il y a moyen de très fortement étendre notre rayon d’action avec des astuces qui ont fait leurs preuves.

2) Le deuxième cas est figure est plutôt à l’attention de nos amis africains qui ne sont pas limités par des problèmes d’homologation, et autres tracasseries administratives à outrance dont l’Europe a le secret. Le concept se base sur le fait qu’il y a une multitude de taxis qui circulent jour et nuit et qui ne gagnent pas grand chose à cause des dépenses en carburant et des frais d’entretien du véhicule. En configuration normale, une voiture thermique modifiée pour rouler en électrique n’arrivera pas à tenir la distance sur une journée de travail d’un chauffeur. C’est là qu’intervient une fois de plus la prolongation d’autonomie. Ce qui va permettre aux chauffeurs de diviser au minimum par 3 leurs frais d’énergie pour rouler et de très fortement réduire les frais d’entretien de leur véhicule (pas de vidange, plus d’embrayage…). Voici donc de quoi concilier augmentation du pouvoir d’achat et écologie.

Maintenant que le cadre est posé, nous allons étudier ensemble trois techniques différentes de prolongation d’autonomie qui peuvent éventuellement s’installer de manière additionnelle. C’est à vous de voir ce qui convient le mieux à votre utilisation. Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à ouvrir un sujet dans le forum.

Le groupe électrogène

L’idée est toute simple : Vous installez un groupe électrogène sur une petite remorque que vous reliez à votre chargeur de batteries. Selon la puissance que vous installez, vous pouvez au minimum doubler votre rayon d’action. Mais par pitié pour l’environnement, merci d’éviter le diesel et l’essence. Vous trouverez sans difficulté des modèles qui fonctionnent au gaz, avec des bouteilles standards. Vous pouvez aussi bien sûr facilement adapter un groupe essence pour qu’il fonctionne avec cette énergie. Pour ce faire, adaptation au niveau du carburateur ou achat d’un carburateur gaz. Je rédigerai prochainement une fiche pour expliquer cette manœuvre. Outre l’aspect écologique de l’opération, l’utilisation du gaz augmente grandement la longévité du moteur en limitant l’encrassement. De plus, si vous habitez sur le continent africain, vous devez savoir que le gaz est subventionné tandis que l’essence est taxée, ce qui représente une belle économie de carburant. Au final, au obtient une solution très efficace et peu coûteuse à l’achat. Ce serait donc dommage de la mettre de coté. A noter au passage que le biogaz serait à tous les niveaux une meilleure option, voir la fiche pour plus de détails.

La remorque de batteries

Lorsque l’on convertit un véhicule en électrique, le souci qui se pose régulièrement c’est de trouver la place pour loger suffisamment de batteries afin d’atteindre la plus grande autonomie possible. Dans le cas d’un taxi, c’est difficile d’envisager de sacrifier complètement l’espace du coffre. On va donc contourner le problème en installant les batteries dans une remorque. Cela suppose d’utiliser plus de longueur de câble que lorsque l’on place les batteries à coté du contrôleur. Alors la question ne se pose même pas, on va travailler en courant alternatif pour réduire au minimum les déperditions. Ce qui suppose d’installer onduleur et chargeur dans la remorque. Maintenant, si vous avez une activité de taxi, réfléchissez bien… La plupart du temps vous effectuez à peu près toujours le même circuit. Partant de là, admettons que votre remorque vous autorise une autonomie de 150 kilomètres. C’est pas mal, mais pas assez pour exercer votre activité toute la journée. Qu’à cela ne tienne, il suffit juste de travailler avec plusieurs remorques. Je m’explique, vous avez par exemple parcouru 100 kilomètres et vos batteries commencent à être vides. Aucune inquiétude puisque sur votre trajet vous pouvez faire un échange avec une autre remorque chargée à fond et laisser l’autre à charger pour répéter la même opération lors du trajet suivant. Et ainsi de suite… Si vous avez bien intégré le paramètre de la logistique, vous obtiendrez ainsi une autonomie quasi illimitée. Un changement de remorque se faisant en moins de cinq minutes, c’est loin d’être contraignant. Avec une telle solution à votre disposition, ce serait vraiment dommage de continuer à vous ruiner en essence.

Le solaire

Soyons un peu logique, un seul panneau solaire ne contribuera à la prolongation d’autonomie que de façon anecdotique étant donné la puissance demandée par le moteur électrique. Mais je suis d’accord, il n’y a pas de petites économies. Chaque optimisation a son importance. Maintenant on peut faire beaucoup mieux. Vous l’avez constaté, les deux premières solutions reposent sur l’utilisation d’une remorque. Ce qui signifie que l’on a augmenté notre surface disponible. Alors on va en profiter pour obtenir un maximum d’énergie renouvelable et gratuite en installant des panneaux solaires. Pas question de lésiner, il nous faut le meilleur rendement surfacique possible. Pas la peine de chercher pendant des heures, ce sont les cellules de chez SunPower qui offrent les meilleures performances. Pour faciliter l’intégration on va plutôt se diriger vers des panneaux souples qui épouseront parfaitement la forme de la carrosserie [Demandez conseil sur le forum pour l’installation, il faut absolument éviter la surchauffe]. Et puis on en installe partout où c’est possible : toit de la voiture, portières, capot, coffre, toit de la remorque, cotés de la remorque et arrière de la remorque. Avec tout ça, on va obtenir une puissance qui commence à parler. Bien sûr, il faut complètement oublier l’idée de faire rouler le véhicule intégralement en solaire car c’est irréalisable. Par contre, ce procédé peut vous permettre de parcourir gratuitement quelques kilomètres par jour. Si on se base sur le chiffre très réaliste de 25 kilomètres en solaire tous les jours, à la fin de l’année cela nous donne presque 10000 kilomètres qui ont été parcourus gratuitement. Les panneaux solaires ont certes un coût, mais le retour sur investissement est très rapide. Il faut aussi bien prendre en compte le fait que leur durée de vie est de minimum 20 ans. Ce qui en fait une très bonne solution d’économie d’énergie.

Le mixage

Pour terminer, on va faire un mixage de tout ça. Je prends ma voiture et ma remorque qui sont recouvertes de panneaux solaires. A l’intérieur de ma remorque j’ai logé des batteries et un petit groupe à gaz. Au final, j’ai maintenant une autonomie suffisante pour envisager d’effectuer de très longs trajets. Si je fais le taxi, je vais travailler avec deux remorques de batteries et le solaire. Dans les deux cas, je reste beaucoup moins polluant qu’un véhicule thermique et je réalise de sérieuses économies.

En conclusion

Voici donc trois techniques très efficaces que l’on va encore renforcer au fur et à mesure des retours d’expérience. Cette fiche sera donc régulièrement mise à jour.

Soyez cool, comme Fonzie :

DEVENEZ ACTEUR

Fiches techniques

Formations en ligne

Forums d’échange

Hébergement web

Solutions Alternatives Version 10.1

Rechercher sur le site