Les autonomes avec vous

AnonymousComme tout le monde le sait, le peuple français est actuellement dans une phase de révolte envers ses dirigeants. Au départ, cela portait uniquement sur le prix du gasoil. Jusque là, forcément, on ne s’est pas senti concerné. D’autant plus qu’il y avait des individus avec des valeurs aux antipodes des nôtres pour porter ce message. Depuis, il est clair que la donne a changé. Le mouvement des gilets jaunes mûrit à une vitesse assez impressionnante. La lutte s’est désormais déplacée sur le terrain d’un autre monde possible. Ce qui ne peut que nous plaire étant donné que l’on est des ardents défenseurs des alternatives.

Alors oui, il y a de tout chez les gilets jaunes. Mais c’est bien le signe qu’il s’agit d’un véritable mouvement populaire. Donc c’est peine perdue que d’essayer d’en tirer des généralités. On laisse le soin aux médias aux ordres de s’interroger sur qui de l’œuf ou de la poule. Pendant ce temps là, puisque chacune et chacun peut développer ses propres revendications on va en profiter pour mettre les nôtres sur le tapis.

Nous avons plusieurs motifs de mécontentement. Pour commencer on en a marre de « l’écologie » officielle avec en tête de gondole Nicolas le vendeur de shampoing chimique et Yan Arthus l’hélicologiste. Sans parler des autres éco-tartuffes patentés par le pouvoir qui sont tous à la solde des lobbies. Tout ça c’est du foutage de gueule depuis le départ. Il y a juste à regarder qui sont les sponsors de ces pourvoyeurs de green washing pour finir de s’en convaincre. Ensuite, il y a ce combat incessant pour essayer de diffuser les alternatives. On nous met sans cesse des bâtons dans les roues. Cela devient plus que pénible ! Comme par hasard, tout ce qui fonctionne bien et qui permet de vous rendre plus autonome est soit interdit, soit encadré à un point qui fait que c’est pratiquement impossible à mettre en place. Et pour finir, le plus important : On ne veut plus de ce monde où il y a des personnes qui dorment dans la rue, où il y a plus de 10 millions de pauvres alors que le pays est riche et que les riches se pavanent le sourire aux lèvres. Tout ceci doit changer, et vite ! Et on va le faire savoir.

Maintenant les amis, ouvrez grand les yeux ! Il s’agit de ne surtout pas se tromper de cible. Si on s’attaque uniquement à Micron 1er et à sa clique de méprisants, on va traiter le symptôme mais pas la maladie. Et cette maladie qui nous plonge chaque jour vers plus de précarité et vers plus de destruction de notre environnement elle porte un nom. Il s’agit bien sûr de la finance.

Banquier parasite

En admettant que l’on arrive à dégager les marionnettes que la finance a mis au pouvoir, elles seront aussitôt remplacées par d’autres serviteurs un peu plus acceptables dans un premier temps. Et ensuite, tout continuera comme avant. Alors on va être on ne peut plus limpide : Il faut en finir avec les partis politiques ! Des années que l’on voit les mêmes tronches d’hypocrites se battre entre-eux pour venir manger dans la gamelle que les financiers leur tendent. Des années que les syndicats servent de fusible pour défendre la classe dirigeante. Des années que les médias sont uniquement la voix des riches. Et ce mélange hétéroclite de parasites qui gagnent très bien leur vie cela nous donne une caste qui pratique l’entre-soi pour conserver ses privilèges. Cela fait belle lurette que ce microcosme essentiellement parisien nous insulte par son comportement dédaigneux et paternaliste. Au passage, pour enfoncer le clou sur les médias qui ne sont que le triste reflet de ces agissements, n’avez-vous pas remarqué que lorsque les rares fois où des citoyens ordinaires sont invités à la télévision c’est uniquement pour se foutre de leur gueule ? Marre aussi des experts à la mords-moi-le-nœud qui sont invités dans les plateaux TV dans le seul et unique but de distiller une pensée unique. Il est grand temps de reprendre nos esprits. En ce qui nous concerne, c’est fait depuis longtemps. Avec le temps, la naïveté s’estompe pour faire place à la lucidité.

Voilà le fond de notre pensée. Nous ne sommes pas des bobos, ni des parisiens, et encore moins des intellos perchés dans leur tour d’ivoire. On n’a pas non plus la réputation de regarder passer les trains. Et pour finir, nous n’avons pas l’habitude non plus de nous jeter la tête baissée dans un combat sans avoir l’assurance qu’il est juste et qu’il débouchera sur une forme de progrès social. Nous avons donc pris le temps de bien comprendre les tenants et aboutissants des actions en cours avant de prendre position.

Les souffrances sociales qui font en silence des milliers de morts tous les ans, on n’en veut plus ! La destruction de la planète pour de l’argent on n’en veut plus ! Notre message est clair, simple, net et précis ! Forts de ces convictions, nous allons monter au créneau et essayer de rassembler un maximum de bonnes énergies dans un esprit d’autogestion et d’horizontalité. Mais attention ! Nous sommes loin d’être dupes. Les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis. Les fachos qui ne trouvent rien de plus intelligent que de s’en prendre à des personnes qui sont encore plus dans la misère qu’eux, on n’en veut pas ! Alors il vaudrait mieux pour eux qu’ils se fassent tout petit et qu’ils profitent des derniers jours du black friday pour s’acheter un cerveau fonctionnel.

Nous ne sommes peut-être que des paysans, mais on sait se battre !

Pour finir, je tiens à préciser que dans la réalité nous sommes plutôt des Bisounours qu’autre chose. Mais quand vient l’heure de passer à l’action, ce n’est pas la même chose. Niveau lutte on commence à avoir du métier 🙂 Et on est loin d’être les seuls. Ce qui nous donne l’occasion de nous adresser aux personnes qui ont le même profil : Oui, la plupart des gilets jaunes n’étaient pas avec nous lors de nos luttes passées. Et alors, où est le problème ? Le peuple se réveille, le peuple se questionne… N’est-ce pas là l’expression de ce que l’on a toujours souhaité ? Pour nous, la réponse est oui. Donc maintenant qu’il y a du mouvement, autant l’accompagner pour qu’il soit une réussite plutôt que de bougonner seul dans son coin. Pour ce faire, nous appelons toute la mouvance autonome à venir joindre ses forces dans la bataille en cours. On aimerait aussi voir nos amis du mouvement Anonymous un peu plus présents du coté du peuple. On compte sur vous pour faire le ménage dans la fachosphère. Merci d’avance.

Pour conclure ce communiqué, nous tenons à rappeler qu’il n’y a aucune obligation à porter un gilet jaune. De notre coté, c’est plutôt le noir intégral qui est de rigueur lorsque l’on doit se faire entendre, et aussi pour protéger les honnêtes citoyens des violences policières qui sont le signe que nous sommes dans une dictature qui est déguisée en démocratie. Pour les plus érudits d’entre-vous, on va plutôt appeler ça une ploutocratie. Quoi qu’il en soit, il est plus qu’urgent de changer de paradigme. L’ancien monde doit crever le plus rapidement possible avant de nous entrainer avec lui dans son inévitable chute. Nous allons donc l’aider, parce que c’est notre projet ! Et que tout le reste n’est que de la poudre de perlimpinpin, comme le dirait si bien un certain philosophe raté qui préfère gazer son propre peuple plutôt que de se barrer pendant qu’il en est encore temps.

Nos différences sont une force. Soyez curieux ! Soyez ouvert ! Sortez du moule !

Petite précision utile, nous allons avoir besoin de quelques petits jours pour nous organiser et définir une stratégie gagnante. En attendant, toutes vos idées d’action sont bonnes à prendre. Et une fois de plus, ne perdez jamais de vue que notre véritable ennemi c’est la finance. Car c’est cette engeance insatiable qui nous entraine toutes et tous droit dans le mur en se payant le luxe de nous traiter pire que de la merde. Désolé pour le langage trivial, difficile d’exprimer une véritable colère en alexandrins. Et pour finir en beauté et se donner du baume au cœur, on va se passer un petit coup de Béru histoire de motiver les troupes 🙂 A très bientôt pour la suite… On doit gagner, il n’y a pas d’autres options.


Abonnez-vous

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
142 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *

Partager cet article sur les réseaux asociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

4 votes

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.