Un camping-car à moteur électrique

Nissan propose désormais son modèle utilitaire 100% électrique e-NV200 en version camping-car. Visuellement, le résultat est plutôt réussi. On retrouve un petit air de famille avec les fameux Transporter de chez Volkswagen. Au niveau de l’aménagement intérieur, c’est plutôt bien fait. L’optimisation de l’espace et le confort sont bien pris en compte. Jusque là, tout va bien. Je pourrais développer ces points, mais fort heureusement ce n’est pas mon métier de répéter bêtement des éléments de marketing, tel un perroquet en quête de friandises. Alors on va plutôt s’attarder sur ce qui ne va pas.

Selon les estimations disponibles sur le net, le tarif de vente en France de cette version Camper sera supérieur à 40000 €. Ce qui représente une belle somme. Mais après tout, pour quelqu’un qui a les moyens d’investir, si cela permet de réaliser de belles économies sur l’énergie… Pourquoi pas ? Sauf qu’il y a un deuxième problème. Et pas des moindres !

Visiblement, les ingénieurs de chez Nissan n’ont pas consulté la fiche technique du site relative aux prolongateurs d’autonomie puisque ce modèle ne permet de parcourir que 200 kilomètres réels une fois ses batteries pleines. Ce qui est vraiment ridicule pour un usage en camping-car. En admettant que vous habitiez dans le nord de la France, il ne faudra vraiment pas être pressé pour rejoindre l’Espagne pour vos vacances. Ce gros point faible me fait dire que cela sent à plein nez le gros coup de communication.

Car dans la version utilitaire tout va tout de suite mieux. La même base avec 40 KW de stockage autorise certes le même rayon d’action. Sauf que c’est largement suffisant pour bon nombre d’artisans, ou bien pour effectuer des livraisons sur les derniers kilomètres. La sortie de cette version camping-car équipée par une entreprise indépendante qui est spécialisée dans les aménagements de fourgon laisse donc fortement supposer que l’annonce de la sortie de ce véhicule de loisir est juste un bon moyen de faire du buzz à peu de frais dans l’objectif de faire connaitre le reste de la gamme. Quoi qu’il en soit, avec ce concept on est plus dans le gadget qui vend du rêve que dans l’alternative. Et c’est bien dommage.

Pour les applications camping, on commencera à distribuer des bonnes notes quand il y aura des batteries qui permettront une autonomie journalière respectable et que l’achat sera abordable pour le citoyen moyen. En tout cas, je tenais à contrebalancer les publireportages déguisés en article qui encensent ce concept sans en pointer les faiblesses. Désolé, Nissan il faudra revoir ta copie pour obtenir une bonne note sur Solutions Alternatives. En attendant, tant qu’il est encore permis de rêver, voici quelques photos pour vous faire une idée sur le futur des camping-cars. Peut-être aussi que cela donnera des pulsions d’achat aux aventuriers qui pratiquent le camping sans sortir de leur région 🙂

Solutions Alternatives fonctionne un peu comme un magazine qui vous propose du nouveau contenu toutes les semaines. En complément des articles, la base de connaissances vous permet d’avoir accès à différentes techniques d’autonomie. Il y a aussi les fonctions sociales qui favorisent les échanges constructifs et la synergie. Sans oublier le soutien technique professionnel pour le montage et le suivi de vos projets. En devenant membre du club vous bénéficierez d’un service de qualité tout en participant à l’élargissement de nos actions pour l’autonomie. De plus, vous êtes sûr de ne rien rater sur l’actualité des alternatives grâce à la lettre d’information que nous diffusons régulièrement. Donc merci d’avance de nous rejoindre afin que nous puissions avancer ensemble vers un véritable développement durable. L’inscription au site est simple et rapide.

Partager cet article sur les réseaux asociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

1 vote

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.