L’électrique, c’est fantastique !

Golf VW transformé en électrique

Depuis un moment, je vois passer tellement d’inepties sur la voiture électrique que les bras m’en tombent. Et le pire de l’histoire, c’est qu’il y a des personnes à priori pleines de bon sens pour relayer des informations fallacieuses qui font le bonheur du secteur pétrolier. Alors il est grand temps de remettre les pendules à l’heure ! Les technologies sont rarement toutes noires ou toutes blanches. Tout est une question d’utilisation et de vision d’ensemble. On va donc vous donner notre opinion sur la mobilité électrique en ce début de siècle.

Si j’étais un troll, je me régalerais du matin au soir en faisant la morale à tout le monde. La voiture électrique, elle pollue aussi ! La voiture électrique elle utilise de l’énergie et des ressources pour sa fabrication ! Les batteries ce n’est pas recyclable ! La voiture électrique mange les enfants ! Et ainsi de suite…

Dans tout bon mensonge il y a toujours une part de vérité. La voiture électrique est-elle polluante ? Formulé de la sorte, je suis bien obligé de répondre que oui. Sauf que, une voiture thermique pollue aussi, un vélo pollue aussi lors de sa fabrication… De même que les patins à roulettes ou la semelle de vos chaussures. Du coup, c’est quoi la solution ? On se déplace tous en sabots en bois ? Un peu de sérieux ! Dès que l’on pousse un peu la logique on a vite fait de s’apercevoir que l’argument de la pollution ne tient pas. Pour info, voici le genre d’image qui se partage sur Facebook :

Voiture électrique nucléaire

Wahou ! D’un seul coup la voiture électrique n’est plus électrique mais nucléaire… Trop fort ! Du fait, je vais continuer à rouler au pétrole qui apporte joie et bonheur sur la Terre. Franchement, c’est quoi cette connerie ? Parce que genre on ne peut pas produire du courant avec des énergies renouvelables ?

Attention ! Démonstration : Un français parcourt en moyenne 10000 kilomètres par an avec sa voiture. Ce qui représente 27 kilomètres par jour. Par rapport à cette réalité, si je fais un ratio avec une voiture électrique de taille moyenne, cela représente grosso modo 3 kilowatts de consommation électrique par jour. Soit la production journalière moyenne de seulement 4 modules solaires de 250 watts en utilisant les données d’ensoleillement sur Paris.

Maintenant que vous avez ces chiffres, toujours d’accord pour dire qu’il n’y a que le nucléaire et le carburant à un prix prohibitif à la pompe ? Ou peut-être avez-vous mieux à proposer ? Peut-être une voiture à pédales comme sur la photo ci-dessous ?

Voiture à pédale en bois

Trêve de plaisanterie ! Si les habitants des grandes villes ont des alternatives à leur disposition pour se passer de voiture, c’est loin d’être le cas pour les autres. Alors on va dépassionner le débat en examinant sereinement trois cas de figure.

1) Je garde ma voiture thermique

Génial ! Je disperse mes gaz d’échappement un peu partout. Les bébés qui se font promener en poussette sont juste au bon niveau pour s’en prendre plein les bronches. Mais c’est pas grave, il parait qu’avec un pot catalytique tout va bien. On m’a même dit que le diesel était propre. Et en plus, je suis un contribuable modèle avec toutes les taxes que je paye sur le carburant. Sans oublier l’huile moteur et l’huile de boite de vitesse qui sont très connues pour être vraiment très écologiques. Bref, comme ça rien ne bouge. Et tout le monde est content ? Rien n’est moins sûr.

2) J’achète une voiture électrique

C’est décidé, je vais faire un geste pour l’environnement : J’achète une voiture neuve électrique. Mon ancienne voiture partira au recyclage, ce qui n’est pas vraiment bon pour mon bilan carbone. Mais ce n’est pas très grave, l’important c’est d’avoir bonne conscience. Quand je roule ma voiture ne rejette aucun gaz. Ce qui renforce encore mon sentiment de faire une bonne action. J’ai juste un peu oublié que le courant avec lequel j’alimente mon véhicule est produit majoritairement par des énergies sales et non-renouvelables. Mais je n’ai pas vraiment le choix car j’utilise des bornes de recharge rapide. J’ai donc discrètement caché la pollution sous le tapis. Au niveau des frais de carburant, je réalise de belles économies. Dans un sens il vaut mieux parce que mon véhicule m’a couté deux fois plus cher à l’achat qu’une voiture thermique du même niveau d’équipement. Et puis il faut dire aussi que j’ai plutôt un bon salaire parce que n’est pas permis à tout le monde de pouvoir s’acheter ce type de jouet pour adultes.

3) Je transforme ma voiture

Déjà, je commence par conserver ma voiture thermique qui commence à fatiguer. Il y a juste le moteur qui partira chez le ferrailleur, mais c’est la partie la plus facile à recycler. Donc jusqu’ici mon bilan carbone reste plutôt honorable. Avec un budget très raisonnable j’équipe mon véhicule avec un kit d’électrification. Et pour finir, je recharge mes batteries à l’aide de quelques panneaux solaires. Cette opération me permet de remettre à neuf ma voiture et de cesser de polluer. Au passage, j’arrête aussi d’être pris pour une vache à lait en cessant d’acheter du carburant. Donc ce n’est peut-être pas la perfection, mais en tout cas on peut dire que cela s’en approche.

Voiture électrique break

Le problème des batteries

Si vous pensez que les batteries ne sont pas la panacée, vous avez raison. Mais à partir de là une comparaison s’impose. Lorsque vous roulez avec une voiture thermique le carburant qui est brulé est définitivement perdu. Tandis qu’une batterie se recycle très bien. Alors certes, il y a le problème du lithium qui n’existe qu’en quantité limitée dans une petite partie du monde. D’accord, mais il s’agit juste d’une solution transitoire qui a le mérite de fonctionner. C’est pas le top, je suis encore d’accord. En attendant, combien de marées noires à cause du lithium ? Combien de guerres à cause du lithium ? La réponse c’est zéro.

Batman voiture électrique

De plus, si j’ai parlé de solution transitoire c’est parce qu’il y a des nouvelles technologies de stockage plus efficaces, beaucoup plus propres et beaucoup moins couteuses qui arrivent très prochainement sur le marché. Je pense notamment aux batteries sodium-ion qui utilisent du sel ordinaire à la place du lithium. Par rapport à cela, en attendant que les performances décollent enfin, il est assez aberrant de vouloir atteindre le même niveau d’autonomie qu’avec le thermique en utilisant du matériel qui impose de nombreuses limites. De mon point de vue, tant que l’on aura pas de bonnes batteries à disposition, le plus sage c’est de se limiter à couvrir les trajets du quotidien en mode électrique. Cela ne parait peut-être rien mais en réalité le bénéfice écologique est littéralement énorme et immédiat.

Autre sujet récurent à propos des batteries lithium : elles sont susceptibles de prendre feu. C’est exact, mais cela reste fort heureusement extrêmement rare. Et par comparaison, il y aussi des voitures thermiques qui prennent feu. Et avec un plein d’essence ce n’est pas très joli à voir. On va donc éviter les polémiques inutiles sur ce sujet.

On va plutôt attendre l’hydrogène

A l’attention des lobbys de l’hydrogène qui m’emmerdent depuis des années à chacune de mes publications sur le sujet. Ce carburant est certainement un très bon moyen pour vous remplir les poches mais c’est surtout une grosse connerie au niveau environnemental. Si je devais produire de l’hydrogène avec mes panneaux solaires, je perdrais plus ou moins 70% d’énergie dans cette opération. Alors pourquoi est-ce que je ferais une telle ânerie alors que je peux recharger ma voiture directement avec un minimum de déperdition ? La question est posée ! Et aujourd’hui, je vais être plutôt sympathique car je ne vais pas parler du mauvais rendement des piles à combustible, ni du platine qui entre dans leur composition, ni de l’énorme difficulté de stockage de ce carburant on ne peut plus volatile, ni du fait qu’il est majoritairement produit avec du pétrole…

Quelques mots sur le diesel et l’essence

Mesdames et messieurs les politiques, de droite comme de gauche, si vous utilisiez le pognon de dingue que vous percevez avec les taxes sur le carburant pour financer la croissance verte, j’applaudirais l’initiative jusqu’à m’en casser les doigts. Or, il se trouve que vous faites les poches de vos concitoyens, non pas dans une logique de bien commun, mais uniquement dans l’objectif d’engraisser des financiers sans vergogne qui tiennent plus du parasite qu’autre chose pour rembourser une soi-disant dette dont le bien fondé reste largement à prouver. Et très franchement, il y en a plus que marre que rien ne bouge dans le bon sens ! A titre personnel, ce n’est clairement pas le monde que j’envisage de laisser à la jeune génération. A force de tirer sur l’élastique, il arrivera fatalement un moment où il finira par craquer. Il existe de très nombreuses solutions pour permettre de fortement réduire notre empreinte énergétique tout en redonnant du pouvoir d’achat à l’ensemble de la population que vous êtes sensés servir. Alors plutôt que de pondre sans cesse des lois sous l’influence de lobbies de mauvaise augure, vous gagneriez grandement en terme d’image si une politique pour une fois intelligente était mise en œuvre pour aller dans le sens de l’intérêt général.

Mouon intello

Quoi qu’il en soit, chez Solutions Alternatives on ne relâche pas nos efforts pour diffuser des techniques d’autonomie le plus largement possible. Et vous allez voir qu’à un moment les internautes sur Facebook, et autres poubelles virtuelles, vont se partager autre chose que des photos de chat dans des postures improbables quand ils auront compris tout ce que les alternatives peuvent leur apporter. En attendant, les politiciens qui ne manquent jamais d’inspiration pour se faire détester feraient mieux de voter des lois pour éviter que des personnes dorment dans leur voiture plutôt que d’inventer toujours plus de prétextes pour restreindre nos libertés individuelles.

En conclusion

On est d’accord, la voiture 100% propre est pour l’instant un mythe. Mais il ne faut surtout pas jeter le bébé avec l’eau du bain parce que le niveau de pollution n’est pas le même d’une technologie à une autre, de même que les répercussions géo-politiques. Jusqu’à présent la voiture a été l’instrument de frime ultime. C’est ce qui représente aussi un frein très important au niveau des évolutions technologiques bénéfiques qui s’imposent. Donc, au lieu de penser le monde comme des Bisounours en se fixant des objectifs inatteignables, on peut déjà faire avec ce qui fonctionne. Car de tous les maux il faut choisir le moindre. Et comme le disait si bien Coluche :

Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas.

Cette formule fonctionne aussi bien avec le pétrole qu’avec les autres produits nocifs. Partant de ce principe, si chacune et chacun faisait des efforts de son coté on pourrait rapidement faire cesser les activités dangereuses qui menacent notre propre existence, et par extension celle des êtres qui nous sont chers. Et s’il y en a parmi vous qui redoutent une catastrophe pour l’économie, c’est loin d’en être une. L’économie c’est quand je vais acheter mon pain chez le boulanger, qui a lui-même acheté sa farine chez le meunier. Pour le reste, la bourse ce n’est pas de l’économie. C’est juste la plus grosse arnaque que l’humain est mise au point. Alors cette fausse économie elle peut crever demain et l’ensemble du monde ne s’en portera que mieux. En tout cas, ce n’est pas moi qui verserait une larme lorsque les actionnaires de tout poil se retrouveront sur la paille.

Partant de tous ces éléments, je me doute bien que ce n’est pas évident de se lancer dans un projet d’électrification de sa voiture lorsque l’on est complètement néophyte en la matière. Alors pour vous aider à franchir le pas en toute quiétude, nous mettons à votre disposition de nombreuses ressources techniques concrètes ainsi qu’un forum dédié. Sur cette bonne nouvelle, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles balades avec votre voiture électrique alimentée aux énergies renouvelables. Et merci par avance d’éviter de lancer des polémiques inutiles car selon un récent sondage, 99,99% de la population n’est pas d’accord pour retourner à l’âge des cavernes.

Restez informé !

Pour être automatiquement averti par courriel quand une nouvelle contribution est publiée ou mise à jour dans cette rubrique, merci de cliquer le bouton ci-dessous :

Suivre cette rubrique
28 abonnés
X

Suivre cette rubrique

E-mail : *
Solutions Alternatives fonctionne un peu comme un magazine qui vous propose de nouvelles informations toutes les semaines. En complément, la base de connaissances vous permet d’avoir accès à différentes techniques d’autonomie régulièrement mises à jour. Il y a aussi des formations sur le libre, ainsi que d’autres services… Avec les forums qui favorisent les échanges constructifs et la synergie, vous obtiendrez du soutien technique professionnel pour le montage et le suivi de vos projets. En devenant membre du club vous bénéficierez d’un contenu de qualité tout en participant activement à l’élargissement de nos actions pour l’autonomie. Donc merci d’avance de nous rejoindre afin que nous puissions avancer ensemble vers un véritable développement durable. L’inscription au site est simple et rapide.

Partager cet article sur les réseaux asociaux :
Facebooktwittergoogle_pluspinterest

2 votes

4 Commentaires

    1. Emmanuel Riolet

      Déjà c’est bien de commencer par bonjour ou bonsoir. Pour le reste, je prends un exemple super simple : En admettant que j’ai une batterie qui peut stocker 10 kilowatts, j’en utilise 3, il m’en reste 7. C’est donc bien une quantité. Ah bon ? Bonsoir monsieur, au plaisir de vous lire avec de meilleurs arguments.

      PS : J’ai roulé à 50 km/h = une quantité de kilomètres sur une durée d’une heure.

    2. bruno marcoux

      bonjour
      je lis et découvre avec intérré vos publication. j’adore ce type d’approche.
      merci de m’aider a comprendre .

      Jean Jean ,
      Le watt, est l’unité internationale de puissance ou de flux énergétique (dont le flux thermique). Un watt équivaut à un joule par seconde.
      comme c’est aussi un flux d’énergie il y a bien une notion de quantités.
      1 W= 1J/s
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Watt

      donc 3Kwatt =3000W pour 27km (exemple ci dessus).
      en négligeant le rendement du système:

      faisons l’hypothèse que le véhicule roule a 27 x 2= 52 Km/h le trajet est donc fait en 30 mn .
      3000 W = 3000 J / s si le trajet etais fait en 1 s.
      donc
      30mn = 1800s
      3000/1800 = 1.6.
      donc un moteur de 1.6 W (tout petit moteur) qui fonctionne 1800s (30mn) consome 3kw.
      ca n’est pas réaliste . mais je vois pas ou est le bug de raisonnement…

      merci de me dire ou mon raisonnement est faux .

    3. Emmanuel Riolet

      Bonjour,

      Merci pour ce message.

      Je vais plutôt vous répondre de manière empirique de façon à ce que ce soit compréhensible pour tout le monde.

      Le watt est une unité de puissance. Par exemple une perceuse de 800 watts.

      C’est aussi une mesure de quantité. Le plus généralement sur une heure. C’est ce que l’on appelle le watt-heure. Par extension, on peut très bien dire j’ai consommé X watts sur une période de X temps.

      Concernant la consommation d’une voiture électrique, on ne peut faire qu’une estimation car il y a beaucoup de variables qui font varier la consommation. C’est pour cela que l’on parle de moyenne.

      Par exemple, pour une Renault ZOE la consommation moyenne est de 12 kilowatts pour parcourir 100 kilomètres en circuit mixte. Donc, il suffit de diviser cette donnée par 4 pour savoir combien je vais consommer sur 25 kilomètres. La réponse c’est 3 kilowatts.

      Pour comprendre le calcul de consommation il faut intégrer la récupération d’énergie au freinage et dans les descentes. Il faut aussi prendre en compte que l’on ne roule pas tout le temps à pleine puissance. Ainsi que d’autres paramètres qui ne peuvent se résumer en une simple formule mathématique. Le plus simple est donc d’établir d’établir une moyenne de consommation kilométrique. Bien sûr, cette moyenne est variable en fonction du type du véhicule, de la conception de la motorisation électrique…

      Bonne journée

Laisser un commentaire ?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.